L’aide à la complémentaire santé, dispositif inexploité par ses potentiels bénéficiaires

L’aide à la complémentaire santé, dispositif inexploité par ses potentiels bénéficiaires

30.10.2014
  • 1414682131559008_IMG_140119_HR.jpg

L’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), coup de pouce financier pour des personnes aux faibles revenus, reste peu utilisée par rapport à la population éligible, relève un rapport du Fonds CMU.

L’ACS permet aux personnes dont les ressources se situent entre 8 645 euros et 11 670 euros de percevoir entre 100 et 550 euros pour un an. Mais le taux de non-recours à cette aide s’établissait autour de 65 % en 2012, un résultat jugé « insuffisant au regard des actions continuellement entreprises pour dynamiser le dispositif », estime le Fonds CMU qui finance l’ACS.

Un dispositif toujours méconnu

Fin mai 2014, 920 613 personnes ont utilisé leur attestation (+ 34,3 % par rapport à mai 2012), sur une population cible en métropole comprise entre 2,7 et 3,9 millions de personnes. L’ACS demeure un dispositif méconnu. Le rapport pointe par ailleurs « l’absence d’une information suffisamment accessible, compréhensible et personnalisée, et les difficultés pour faire valoir ses droits du fait de la complexité des démarches administratives ». Le reste à charge « potentiellement élevé du fait de contrat individuel ou bas de gamme qui offre une faible couverture » peut également expliquer le non-recours à l’ACS.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
31.10.2014 à 15h04

« Je ne comprends pas pourquoi des malades disposant d'un patrimoine immobilier non négligeable ont droit à l'ACS.
Un médecin retraite. »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 30.10.2014 à 18h58

« Je subodore que l'ACS a été plus mis en place pour obliger le secteur 2 a appliquer des honoraires conventionnels »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 8

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter