Des anomalies cérébrales ont été identifiées dans le syndrome de fatigue chronique

Des anomalies cérébrales ont été identifiées dans le syndrome de fatigue chronique

30.10.2014
  • 1414686440559011_IMG_140118_HR.jpg

Les personnes souffrantes du syndrome de fatigue chronique (SFC) présenteraient plusieurs anomalies cérébrales spécifiques, selon une étude menée par le Dr Jose Montoya, spécialiste des maladies infectieuses et de la médecine géographique à l’Université de Stanford, aux États-Unis. Le SFC se traduit par une fatigue importante qui ne disparaît pas, même après un repos. Le diagnostic de la maladie reste une étape difficile.

Réduction de la substance blanche et épaississement de la matière grise

Afin de cerner les mécanismes sous-jacents du syndrome, les chercheurs ont observé et analysé la structure cérébrale de 15 patients atteints du SFC et 14 volontaires en bonne santé par IRM. Les résultats publiés dans la revue médicale américaine « Radiology » ont permis de mettre en évidence chez les personnes touchées par le SFC une réduction du volume de la substance blanche. Les chercheurs ont également constaté que les personnes malades ont une anomalie structurelle de la matière grise présente dans l’aire de Broca dans le lobe frontal et l’aire de Wernicke dans le lobe temporal. Ces deux structures impliquées dans la compréhension et la génération du langage sont reliées par le faisceau arqué. Lors de l’analyse des données de l’IRM, un épaississement de la matière grise de ces structures a été observé par les chercheurs. « Plus ces deux parties du cerveau sont anormales, à savoir plus épaisses dans leur apparence, plus les symptômes sont sévères », explique le Dr Michael Zeineh, professeur adjoint de radiologie à la faculté de médecine de Stanford.

Améliorer les méthodes de diagnostic

Les causes du SFC sont encore méconnues, plusieurs études mettent en avant l’hypothèse d’une cause virale, d’une inflammation chronique agissant comme un facteur de déclenchement de la réponse immunitaire. Mais aucune étude n’a confirmé une telle explication. Les chercheurs espèrent également améliorer les méthodes diagnostiques, entre 1 et 4 millions de personnes sont touchées par le SFC aux États-Unis, selon les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). « Les symptômes comprennent la fatigue écrasante, mais aussi des douleurs articulaires et musculaires, des maux de tête invalidants, une intolérance alimentaire, des maux de gorge, l’élargissement des ganglions lymphatiques, des problèmes gastro-intestinaux, une pression sanguine et un rythme cardiaque anormaux et une hypersensibilité à la lumière ou au bruit », explique le Dr Jose Montoya.

Même si les résultats sont considérés comme « robustes » par l’équipe de chercheurs, ils doivent être confirmés par données. « Ce n’est qu’un début », explique le Dr Michael Zeineh. De nouvelles études approfondies permettraient d’envisager la possibilité de créer un biomarqueur spécifique du SFC qui pourrait aider au diagnostic. Le Dr Montoya espère aussi accélérer le développement de traitements plus efficaces que ceux qui existent actuellement.

Sophie Martos
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
10.11.2014 à 19h39

« La création de l'association AM2E ( Alliance Maladies environnementales Émergentes ) permet de faire un lien entre ces pathologies encore peu connues du monde médical ( dont je fais partie ) : SFC , Lire la suite

Répondre
 
04.11.2014 à 16h11

« Le sfc serait-il une forme de la fibromyalgie ?
Voire de la myasthénie ? ou de la dépression ? »

Répondre
 
31.10.2014 à 08h23

« Il existe une plasticité cérébrale. Le SFC n'est peut-être que la conséquence d'une autre pathologie méconnue: l'hypertrophie pileuse palmaire ? »

Répondre
 
04.11.2014 à 10h01

« Mettre tout sur le compte de problème psy ou paresse, n'est pas effectivement très efficace pour traiter quoique ce soit. Ceci dit, cela évite de dire que l'on n'a rien compris au problème du patien Lire la suite

Répondre
 
31.10.2014 à 17h25

« Profession médecin ??? Mais quel mépris pour les malades...
Depuis que je souffre du syndrome de fatigue chronique, j'ai dû affronter la morgue, l'ignorance et l'indifférence de beaucoup de "soignan Lire la suite

Répondre
 
31.10.2014 à 02h13

« 15 malades fatigués aux USA? Ça a dû être dur à trouver ! 14 cas contrôle, c'était plus facile. Ce qui me harasse, c'est la lecture de ces travaux péremptoires qui me prennent pour un jobard. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 9

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter