Facturation au fil de l’eau à l’hôpital : François Hollande tente de rassurer la FHF

Facturation au fil de l’eau à l’hôpital : François Hollande tente de rassurer la FHF

29.10.2014

Le président de la République François Hollande a pris la plume pour tranquilliser la Fédération hospitalière de France (FHF) inquiète de la généralisation de la facturation individuelle et directe des séjours hospitaliers, prévue en 2016.

Corollaire de la tarification à l’activité, ce mode de facturation au fil de l’eau des actes et des consultations externes des hôpitaux, connu sous le nom de « projet FIDES », doit permettre à l’assurance-maladie de disposer de données détaillées sur l’activité de l’hôpital – au même titre que les cliniques et les médecins de ville –, en vue d’une maîtrise renforcée des dépenses de santé. Inscrit dans la loi, le dispositif est pour l’instant mené à titre expérimental dans une poignée d’établissements.

« Projet absurde pour bureaucrates »

Dans une lettre à François Hollande datée du 14 octobre, Frédéric Valletoux, président de la FHF, estime que le projet FIDES « ne sera d’aucune valeur ajoutée ni pour les patients ni pour le système de santé », d’autant que le ministère de la Santé dispose déjà d’une « parfaite connaissance » de l’activité hospitalière.

« Parfaitement représentatif de l’absurdité de la politique actuellement conduite dans le système de santé », ce projet va nécessiter « des recrutements massifs de personnels administratifs pour traiter les factures », s’agace par écrit Frédéric Valletoux.

« À l’heure ou vous demandez aux hôpitaux des efforts financiers extrêmement importants, ce projet ne peut que décourager la communauté hospitalière, qui verra les efforts qu’elle conduit au lit du malade engloutis par la mise en œuvre d’un projet seulement destiné à satisfaire quelques bureaucrates », s’alarme le président de la FHF.

Frédéric Valletoux clôt sa missive en rappelant au président de la République que lui-même avait consenti à la mise à mort du projet FIDES lors de leur dernière rencontre, tenue sous les meilleurs auspices.

Expérimentation préalable aux séjours hospitaliers

En date du 27 octobre, la réponde de François Hollande au président de la FHF se veut rassurante. « Si le déploiement de ce projet est engagé pour les actes et consultations externes des hôpitaux, une expérimentation préalable est prévue avant décision de son éventuelle généralisation aux séjours hospitaliers, rappelle le président de la République. Cette décision serait prise par la ministre de la Santé, en liaison étroite avec votre fédération, sur la base des enseignements qui seront tirés de cette expérimentation. »

Le chef de l’État n’entend donc pas mettre fin au projet FIDES.

« Je sais pouvoir compter sur l’engagement de votre fédération et de tous ses membres au service de la santé de la population et de l’effort de maîtrise de nos dépenses publiques », conclut François Hollande.

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
30.10.2014 à 10h24

« M. le Président. Venez plutôt voir, sur le terrain, comment se passe la vraie vie quotidienne dans les hôpitaux : ceci vaudra largement toutes les procédures de contrôles, tellement redondantes, chr Lire la suite

Répondre
 
30.10.2014 à 15h38

« Le scribe de Hollande s'en tient à une langue de bois lénifiante insupportable. »

Répondre
 
30.10.2014 à 23h31

« Allons, Monsieur le Président n'a pas le temps de venir voir le "planning est trop chargé" et puis allez voir cette "masse", il vaut mieux allez faire un petit tour en scooter surtout "avec le casqu Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 2

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... Commenter

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 5

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter