Cœur artificiel Carmat : une évolution très encourageante, selon le Pr Alain Carpentier

Cœur artificiel Carmat : une évolution très encourageante, selon le Pr Alain Carpentier

29.10.2014
  • 1414596123558776_IMG_139925_HR.jpg

Le Pr Alain Carpentier, concepteur de l’appareil, a annoncé que le deuxième patient ayant reçu un cœur artificiel Carmat a retrouvé son autonomie et peut désormais se déplacer seul et faire du vélo d’appartement.

Trois mois après l’opération réalisée au CHU de Nantes par le Pr Daniel Duveau, le patient est sorti de l’hôpital. Le Pr Alain Carpentier a lu une lettre écrite du chirurgien dans laquelle le Pr Duveau explique qu’« après une douzaine de jours en réanimation, le malade a récupéré progressivement un état très satisfaisant » et « fait régulièrement des sorties dans l’enceinte et le jardin de l’hôpital ». Le praticien estime que l’évolution de son patient est « très encourageante, rapide et spectaculaire ». Dans une seconde lettre écrite par le patient qui ne désire pas être médiatisé, le Pr Carpentier explique qu’il a écrit « ne pas regretter car maintenant (il a) retrouvé une certaine activité », qu’il a « plein de projets » et a « hâte de les réaliser ».

L’essai sur le 1er patient a été analysé

« Il ne va dans son lit que pour les seuls moments de sommeil et de relaxation », a précisé le Pr Carpentier à BFMTV. Le président de Carmat, Jean-Claude Cadudal, a, lui, expliqué : « On a mis des semaines, des mois avec les meilleurs laboratoires européens (...) pour analyser, pour comprendre ce qui s’est passé et lever un à un tous les risques » après une première opération qui n’avait malheureusement pas eu les résultats escomptés. Carmat s’est engagée dans une phase de « faisabilité » prévoyant une greffe de son cœur artificiel sur un total de quatre patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale. Si ces opérations sont jugées satisfaisantes, Carmat « pourra proposer aux autorités de tutelle, en France et dans d’autres pays, le protocole d’une nouvelle étude élargie à une vingtaine de patients suivis à plus long terme ; par exemple, 180 jours ».

S. M. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
01.11.2014 à 06h34

« Nous sommes tous fier en tant que médecin de l'avancée spectaculaire du pr Carpentier dans le domaine du cœur artificiel et de la diminution qui s'en suivra dans la mortalité par insuffisance cardia Lire la suite

Répondre
 
30.10.2014 à 09h30

« BRAVO !!! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 13

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 2

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter