Les parcours de soins et coopérations sont l’avenir du système de santé, selon le HCAAM

Les parcours de soins et coopérations sont l’avenir du système de santé, selon le HCAAM

28.10.2014

Pour répondre au défi du vieillissement de la population, qui se traduit par la multiplication des pathologies chroniques et multiples, notre système de santé doit faire sa mue vers les parcours de soins, a expliqué la présidente du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie (HCAAM), Anne-Marie Brocas, invitée ce mardi matin des Amphis de la Santé*.

« Il faut quitter une vision compartimentée et développer la coopération entre les intervenants », a-t-elle déclaré. Anne-Marie Brocas rejette néanmoins tout amalgame entre coopération et délégation de tâches. « On entend trop souvent la délégation de tâches comme une réponse à la raréfaction du temps médical et à une pénurie démographique », explique-t-elle. Or de pénurie catastrophique, telle qu’on pouvait la redouter il y a 7 ans, il n’est pas question. « Il y aura peut-être une légère baisse du nombre de médecins, mais elle sera de courte durée, en raison de l’exercice des médecins étrangers et du recul des départs en retraite », ajoute-t-elle.

Service rendu à la population

Les coopérations doivent plutôt être envisagées dans la perspective d’un meilleur service rendu à la population. « Il faut structurer la prise en charge des patients et penser leur graduation, recommande Anne-Marie Brocas : soigner un rhume chez une personne de 20 ans ne requiert pas la même réponse qu’une polypathologie chez un octogénaire. »

Selon le HCAAM, les enjeux ne se résument au statut et à la rémunération mais requièrent une organisation stable et pérenne. « Médecins, infirmiers, pharmaciens doivent avoir une vision plus transversale », suggère Anne-Marie Brocas.

Ces recommandations du HCAAM ont été entendues par les autorités. « La loi de santé intègre le parcours », observe la présidente, selon qui la crédibilité de l’organisation ambulatoire est la condition sine qua non pour sortir de l’hospitalocentrisme.

Mais le chemin est encore long. Les diverses initiatives qui émergent sont loin de répondre à un seul schéma d’organisation efficient et soutenable, et les méthodes manquent pour les évaluer. Le HCAAM devrait bientôt s’interroger sur des modèles pérennes et innovants, a conclu sa présidente.

* Organisés par l’ACIP, la chaire ESSEC Santé et « le Quotidien du Médecin ».

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
29.10.2014 à 12h43

« Clairement, un plan de santé établi par des technocrates, pour des technocrates, au profit des technocrates. Ils semblent choisir la médecine sans médecins, la médecine de statistique et de quotas. Lire la suite

Répondre
 
29.10.2014 à 12h43

« Clairement, un plan de santé établi par des technocrates, pour des technocrates, au profit des technocrates. Ils semblent choisir la médecine sans médecins, la médecine de statistique et de quotas. Lire la suite

Répondre
 
29.10.2014 à 10h25

« On réinvente l'eau chaude. Tous les MG ont leur "réseau" de correspondants et paramédicaux. »

Répondre
 
29.10.2014 à 10h16

« Le parcours de soins, bon OK, plus il y a de fous plus on ri, mais ces gens doivent se parler, communiquer sans perdre de temps et surtout rencontrer le patient sereinement ...! Alors là les techn Lire la suite

Répondre
 
30.10.2014 à 00h06

« Pour les "psys" : Les consultations : On,n'arrivent plus "à se faire rembourser". Comme tout le monde! Mais CHUT ! »

Répondre
 
29.10.2014 à 08h36

« Profession : psychiatre. Il faut que les médecins soignent bien. Quelle révélation ! Merci de nous le dire, madame, on ne le savait pas. Pas plus qu'on ne savait l'incidence de l'âge, qu'on ne conna Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter