CHU déficitaires : FO santé dénonce la dégradation des conditions de travail

CHU déficitaires : FO santé dénonce la dégradation des conditions de travail

23.10.2014
  • 1414079161557179_IMG_139462_HR.jpg

La fédération santé de Force ouvrière est reçue ce jeudi par le cabinet de Marisol Touraine, au ministère de la Santé. Elle tire la sonnette d’alarme sur les conditions de travail dégradées au sein des CHU.

La situation financière (dette, déficits) se traduit sur le terrain par « des conséquences très concrètes », observe Didier Bernus, délégué national. Les remplacements, faute de budget, ne sont pas systématiques, et les rappels durant le temps de congé se multiplient.

À l’AP-HM (Marseille), les heures supplémentaires accumulées par le personnel non médical durant les six premiers mois de l’année représentent 300 postes équivalents temps plein. L’hôpital d’Arras (un CH non universitaire) a lui accumulé 230 000 heures supplémentaires en 2013.

La bombe à retardement des CET

Trop sollicités, les agents peinent à poser leurs congés. Au CHU de Clermont-Ferrand, près de 90 000 jours étaient stockés sur les comptes épargne temps l’an dernier. FO Santé reproche aux autorités sanitaires leur manque de transparence sur la « bombe à retardement » des CET. « Le dernier bilan remonte à Xavier Bertrand. Depuis, nous ne disposons plus d’aucun chiffre national », déplore Didier Bernus.

Les « auto remplacements » conduisent à l’épuisement et à des arrêts maladie. Au CHU de Clermont-Ferrand, l’absentéisme a représenté l’équivalent de 450 postes l’an dernier (sur un total de 4 800 postes non médicaux).

FO Santé critique vivement l’organisation en 12 heures, que réclament certaines jeunes aides soignantes et infirmières. Surcroît de fatigue, baisse de la qualité des soins, hausse des dépenses : la fédération syndicale dénonce un « piège », une « mécanique infernale » qui ne se traduirait par aucune économie en raison des heures supplémentaires et du coût de l’intérim pour remplacer ceux qui tombent en arrêt maladie.

La conscience professionnelle mise à rude épreuve

Aux horaires élastiques, s’ajoute le temps perdu à courir après le petit matériel. « À Fort-de-France, il nous arrive d’acheter des produits ménagers pour nettoyer l’hôpital sur notre propre argent », relate le délégué du CHU martiniquais, Jean-Pierre Jean-Louis. À Strasbourg, les ASH demandent des balais neufs et le remplacement de chariots hors d’âge.

« On ne peut pas continuer à faire tourner les hôpitaux uniquement sur la conscience professionnelle des salariés », résume Didier Bernus.

FO santé revendique l’arrêt des suppressions de postes, l’octroi de crédits fléchés pour les remplacements, et le respect des textes régissant le temps de travail des soignants.

En octobre 2013, à l’occasion d’une précédente réunion des délégués hospitaliers à Paris, FO santé avait déjà été reçue par le cabinet de la ministre de la Santé. Didier Bernus déclarait alors : « Nous n’hésiterons pas à construire un rapport de force pour nous faire entendre. La situation devient intenable ».

Delphine Chardon
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
24.10.2014 à 08h57

« Délai de carence de 3 jours en cas d'arrêt + contrôle systématique des arrêts de courte durée = le problème est réglé...

NB : je pourrais aussi ajouter 1 stage obligatoire dans le privé afin qu'ils Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter