Adieu vin de table, bonjour l’ivresse

Adieu vin de table, bonjour l’ivresse

22.10.2014
  • 1413982655556481_IMG_139208_HR.jpg

En dépit de quelques évolutions notables depuis les années cinquante, notamment une baisse régulière de la consommation de vin, la France reste l’un des pays les plus consommateurs d’alcool au monde quels que soient la source et l’indicateur utilisés. Ce sont les modes de consommation qui ont changé, au fil du temps, et selon les âges, laissant apparaître une nouvelle génération de consommateurs intermittents alcoolodépendants, en particulier chez les plus jeunes.

« Depuis1992, la part des buveurs quotidiens a été divisée par 2. En revanche, les ivresses répétées qui concernaient une part relativement stable de la population depuis 1992, autour de 6 %, se révèlent pour la première fois en hausse de même que les ivresses en cours d’année » expliquent François Beck de l’Observatoire des drogues et des toxicomanies, et Jean-Baptiste Richard, de l’Inpes, dans une récente mise au point consacrée à la consommation d’alcool en France, publiée dans la « Presse médicale »*. Les données présentées s’appuient sur la répétition d’enquêtes déclaratives transversales réalisées en population adulte ou adolescente**.

Le vin de qualité

Le vin reste l’alcool le plus prisé des Français (72,6 %) suivi des autres alcools, des alcools forts, et de la bière (51,5 %).

Pourtant la baisse de la consommation d’alcool en France, qui s’observe depuis les années soixante, lui est presque entièrement attribuable. Les vins de table sont en nette baisse, alors que les vins de qualité (AOC ou VDQS) sont en augmentation. Les hommes sont plus nombreux à boire de l’alcool quotidiennement (18,9 % versus 6,9 % des femmes) surtout chez les plus de 65 ans où près de la moitié de cette tranche d’âge est concernée.

Alcoolisation ponctuelle importante : 1 jeune sur 2

En 2010, près d’une personne interrogée sur 35 déclarait avoir été ivre au cours des 12 derniers mois, plus souvent les hommes que les femmes, bien que l’on puisse noter un rapprochement des comportements entre les deux sexes. L’alcoolisation ponctuelle importante (API) concerne 36,4 % des 15 -85 ans mais est beaucoup plus fréquente parmi les jeunes de 20 à 25 ans puisqu’un jeune sur 2 a connu un tel épisode au cours de l’année, près d’un tiers tous les mois, et 1 sur 6 toutes les semaines.

La consommation des jeunes se distingue également par une hiérarchie différente des types de boissons consommées. Le vin, bien que présent, est nettement moins choisi que la bière, les alcools forts, ou autres types d’alcools comme les prémix. La consommation a surtout lieu le week-end, la plupart du temps dans un domicile privé, et un peu plus rarement dans les débits de boissons.

« La prévention de l’alcoolisation a évolué et le repérage se veut de plus en plus précoce, et ne se limite plus au dépistage de l’alcoolisme chronique. L’apparition de consommateurs intermittents alcoolo-dépendants pourraient également provoquer des changements en clinique alcoologique pour le repérage des consommations à risque, ainsi que des adaptations des stratégies thérapeutiques associées. L’objectif d’abstinence définitive, la nécessité d’une hospitalisation, ne sont en effet peut-être pas forcément les plus pertinents pour prendre en charge un mode intermittent d’alcoolisation » estiment François Beck et Jean-Baptiste Richard.

* La consommation d’alcool en France Presse médicale 2014 : 43 : 1067-1079

** - Baromètre Santé Inpes

- Health behaviour in School-aged Children (HBSC)

- European School Survey project on Alcohol and other drugs (ESPAD)

- Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense (ESCAPAD) de l’OFDT

- Enquête santé protection sociale de l’IRDES

Dr Anne Teyssédou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
24.10.2014 à 04h42

« Je trouve ce sujet hors piste sur les hommes plus nombreux à boire que les femmes!
Quand vous savez "que des parti-pyjamas" des enfants ados entre eux de 10 à 12 ans, généralement que des filles Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 3

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter