Dr Google expérimente des consultations médicales en ligne

Dr Google expérimente des consultations médicales en ligne

20.10.2014

Le géant Google propose des consultations médicales gratuites par webcam interposée. Cette nouvelle fonctionnalité est en cours de test depuis quelques semaines dans deux États américains, la Californie et le Massachusetts. L’expérience, si elle est concluante, pourrait être étendue après la période d’essai.

Le principe consiste à orienter vers un spécialiste l’internaute à la recherche d’un conseil médical. Par exemple, une personne qui veut se renseigner sur un trouble du rythme cardiaque tape le mot « arythmie » dans le moteur de recherche. Une icône apparaît : « Talk with a doctor now ». Google propose un « chat » vidéo avec un médecin au fait du sujet.

Beaucoup d’interrogations

Le phénomène des consultations en ligne n’est pas nouveau. Que Google s’en empare pourrait bouleverser le secteur. Qui sont ces médecins au service de Google durant la phase test ? Comment sont-ils sélectionnés, payés? Quid de leurs diplômes, compétences et nationalité ? Google s’expose-t-il à un risque de procès en cas de diagnostic erroné ? Le sujet soulève mille questions. Et Google, en communicant avare, distille les informations au compte-gouttes.

Un porte-parole du géant du web, interrogé par un site américain, a fourni cet embryon d’explication : « Quand vous êtes à la recherche d’informations de base sur la santé - à propos de l’insomnie ou d’une intoxication alimentaire -, notre but est de vous donner les informations disponibles les plus utiles. Nous essayons donc cette nouvelle fonctionnalité pour voir si cela aide les gens ».

D. Ch.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
21.10.2014 à 15h51

« De même que l'on imagine que le pharmacien n'est qu'un vendeur de boîtes avec un Vidal informatique sous le coude pour vérifier les poso et interactions, on imagine qu'un diagnostic n'est qu'un orga Lire la suite

Répondre
 
21.10.2014 à 11h03

« Bien sûr, nous serons perdants car il y aura moins de gens mal orientés et nos confrères spécialistes, par exemple recevront de bons patients pré-diagnostiqués.
Quant aux examens cliniques, si certa Lire la suite

Répondre
 
21.10.2014 à 10h57

« Et la différence entre arythmie et extra -systoles, il n'y aura que l'électro qui saura faire la différence , donc examen clinique. »

Répondre
 
21.10.2014 à 10h44

« C'est tout simplement lamentable. L' examen clinique reste toujours le meilleur instigateur, on ne peut s'en passer, qu'est ce que que l'on veut nous faire croire, la Médecine se dévalorise ?????? »

Répondre
 
21.10.2014 à 16h15

« Une étude anglaise a prouvé que 95 % des diagnostics sont faits par l'interrogatoire seul. Il est par contre essentiel de ne pas rater les 5 % restants... »

Répondre
 
21.10.2014 à 07h49

« La responsabilité de Google et de ses toubibs doit être engagée. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 20

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter