Le curcuma prometteur dans le mésothéliome

Le curcuma prometteur dans le mésothéliome

22.09.2014
  • 1411379715546520_IMG_136444_HR.jpg

Une étude parue dans Clinical Cancer Research suggère le potentiel du curcuma dans le mésothéliome, ce cancer pulmonaire agressif lié à l’exposition à l’amiante. Une équipe germano-américaine a démontré in vitro que la curcumine est capable d’inhiber une voie de signalisation importante dans le cancer, la voie du PIAS3.

Cette voie inhibe le facteur de transcription STAT3, qui est déjà bien identifié dans les cancers en favorisant la croissance cellulaire.

Développer des analogues de la curcumine

De la même façon, des peptides PIAS3 seraient prometteurs en augmentant l’activation de PIAS3. Pour le Pr Afsin Dowlati, oncologue du Case Western Reserve University School of Medicine (Ohio) et auteur principal : «Les patients ayant un mésothéliome avec un taux bas de PIAS3 et un taux élevé de STAT3 ont un risque plus élevé de décéder précocement. À l’inverse, ceux qui ont un taux élevé de PIAS3 ont un risque diminué de 44 % de décéder dans l’année, ce qui est substantiel ».

L’activation PIAS3 se présente comme étant une stratégie thérapeutique potentielle dans le mésothéliome. « Mais nous devons développer des analogues de la curcumine qui soient absorbables par le corps humain. Actuellement, la curcumine ingérée en tant qu’épice n’est pratiquement pas absorbée par l’estomac ». Ces recherches pourraient être étendues à d’autres cancers, « puisque de nombreux cancers sont activés par STAT3 ».

Clinical Cancer Research, publié le 1er octobre 2014

Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
27.09.2014 à 17h06

« Les médecines tibétaines et occidentales se rejoignent puisque le pr. Béliveau et le dr Gingras ont publié cet effet 2000 fois plus important de l'association curcuma et poivre versus curcuma seul ! Lire la suite

Répondre
 
23.09.2014 à 07h45

« Je vous prie de faire une étude bibliographique concernant l'usage de la curcuma en médecine traditionnelle, car il est nécessaire de prendre de la curcuma avec le poivre noir pour un bon effet.
Tro Lire la suite

Répondre
 
23.09.2014 à 02h48

« Ne pouvant breveter la curcumine ...on va développer, pour des raisons douteuses et probablement fallacieuses, des analogues brevetable. Voilà ! »

Répondre
 
22.09.2014 à 20h14

« Eh bien voilà, maintenant on se dirige sur les épices ! Attention certaines ne sont pas "pures"!' C'est comme le reste, il peut y avoir des bombes à retardement ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... Commenter

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 46

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter