ROSP, télétransmission : les médecins libéraux bons élèves, selon la CNAM

ROSP, télétransmission : les médecins libéraux bons élèves, selon la CNAM

17.09.2014
  • 1410966513545371_IMG_136119_HR.jpg

Depuis 4 ans, les médecins de ville ont amélioré l’efficience de leurs prescriptions et ils télétransmettent davantage, selon les dernières statistiques communiquées ce mercredi par l’Assurance-maladie.

La CNAM a présenté en commission paritaire nationale (CPN) un bilan actualisé à fin juin 2014 de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP), que « le Quotidien » s’est procuré.

Il en ressort que, depuis la mise en place des primes à la performance, les indicateurs de qualité de la pratique des médecins traitants (hors organisation du cabinet) se sont presque tous améliorés.

L’Assurance-maladie cite les objectifs de dosages réguliers d’hémoglobine glyquée des patients diabétiques (en hausse de 14 % entre décembre 2011 et juin 2014), ou le suivi des patients diabétiques à haut risque cardiovasculaire sous statine et aspirine à faible dose (+10 % sur la même période). Autre progrès, encore timide : la part de patients de plus de 65 ans traités par benzodiazépines à 1/2 vie longue diminue, observe la CNAM.

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

Les médecins traitants sont également jugés plus efficients sur leurs prescriptions dans le répertoire pour les antibiotiques, IPP, statines, antihypertenseurs, antidépresseurs, IEC sartans et antiagrégants plaquettaires. Ils sont en revanche moins performants sur la prévention, en particulier pour le dépistage du cancer du sein (- 2 %) et du cancer du col de l’utérus (- 3 %).

90 % des généralistes ont télétransmis au moins une fois cette année

À en croire l’Assurance-maladie, les médecins libéraux sont devenus des utilisateurs assidus de la télétransmission. En 2014, 84 % des praticiens de ville avaient facturé au moins une feuille de soins électronique (contre 78 % en 2010). Tous les praticiens télétransmettent davantage, qu’il s’agisse des généralistes (91%), radiologues (87 %), rhumatologues (84 %)... Les gynécologues (74 %), psychiatres (71 %) et chirurgiens (63 %) ferment la marche. Le taux de feuilles « papier » réalisé par les généralistes a chuté (de 22 % en 2010 à 13 % en 2014), salue la caisse.

Source : Dcir - France entière - RG hors SLM (cliquer sur le tableau pour l'agrandir)

Pour autant, 10 % des généralistes continuent d’utiliser exclusivement des feuilles de soins papier. Un spécialiste sur quatre refuse de télétransmettre. L’assurance-maladie relève que 5 000 médecins demeurent des aficionados de la feuille de soins papier dont environ 1 400 généralistes et médecins à exercice particulier.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 20 Commentaires
 
23.09.2014 à 17h39

« Et avant de râler contre le C à 23 euros et Cie, ça vous dérangerait de vous inquiéter du fait que seulement 52% des diabétiques de type 2 font tous les 3 mois un dosage d'HbA1c ? Pourquoi pas plus Lire la suite

Répondre
 
24.09.2014 à 00h21

« T'as qu'a faire comme en ALLEMAGNE "branche toi sur ton ordi tu feras grimper la Bourse".
Mais les Médecins eux, ils ont assez de problèmes actuellement, alors chargez pas trop "la mule" ! »

Répondre
 
18.09.2014 à 11h49

« Ils vont nous remettre un prix pour ça ou continuer à nous descendre ? »

Répondre
 
18.09.2014 à 11h09

« Sollicité à recevoir "de façon urgente" une DAM. l"'élève": c'est urgent? "oui avant le 30-09", diable ! pour ? génériques/antichol, j'hallucine, les antibio antalgiques cortico, c'est génériqué, le Lire la suite

Répondre
 
18.09.2014 à 11h00

« La télétransmission, ce n'est pas de la médecine, cela devrait être facultatif pour tous les médecins, et tout irait mieux. Il est VRAI qu'avec le tiers payant généralisé, les vieux médecins comme m Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 18.09.2014 à 09h03

« LA ROSP symbole de la médecine caporalisée chère à nos syndicats médicaux signataires (SMS) . Le stylo compulsif, ils ont signé l'avilissement de la profession et son maintien dans le lit du ruissea Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter