Le CISS vent debout contre le projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat »

Le CISS vent debout contre le projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat »

16.09.2014
  • 1410880573544797_IMG_135999_HR.jpg

Le Collectif Interassociatif sur la Santé (CISS), qui regroupe les associations de patients, tire à boulets rouges sur le projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat » dont une version circule depuis plusieurs jours.

« Alors qu’un projet de loi sur la santé est déjà en préparation, on prend des mesures sans aucun lien avec la stratégie nationale de santé, qui ne contient pas une ligne sur la déréglementation des professions de santé », écrit le collectif.

Le projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat » propose notamment l’ouverture à la concurrence de médicaments sans prescription, vendus aujourd’hui en pharmacie. « Nous avons déjà suffisamment de déserts médicaux pour ne pas y ajouter des déserts pharmaceutiques », prévient le CISS. Il juge « absurde » de traiter dans une loi spécifique la question du maintien de l’offre sanitaire.

« Dans quel monde vivent nos dirigeants ? »

Le CISS regrette également que ce projet renforce la banalisation du médicament « dans un pays qui n’a pas de culture de santé publique ni de tradition en matière d’éducation à la santé ».

Le collectif s’interroge : « Dans quel monde vivent nos dirigeants ? En santé, nous avons besoin d’approches globales. Si notre stratégie nationale de santé n’est pas la bonne, modifions-la. Mais en toute connaissance de cause, y compris celles de la santé publique et de la sécurité sanitaire. »

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
22.09.2014 à 22h37

« Serait-ce dans un accès de transe que le CISS soulève enfin la question de la pérennité des professionnels de santé libéraux ? »

Répondre
 
17.09.2014 à 11h43

« Erreur rédactionnelle : ils ont confondu le CISS et le LEMM... »

Répondre
 
16.09.2014 à 22h52

« Eh bien, pour une fois que le CISS dit quelque chose d'intelligent ... tout arrive ! Dommage qu'ils soient pour le TPG ... »

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 16.09.2014 à 22h38

« Tiens le CISS soupçonne quelque chose de pas clair ?
Çà alors ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 15

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter