Autonomie : les députés adoptent la revalorisation de l’APA

Autonomie : les députés adoptent la revalorisation de l’APA

11.09.2014

L’Assemblée nationale a voté jeudi, dans un climat consensuel, deux mesures phares du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, la revalorisation de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et le « droit au répit » pour les aidants familiaux.

La quinzaine de députés présents a adopté la revalorisation, d’un coût de 375 millions d’euros par an, de l’APA à domicile, qui bénéficie à 700 000 personnes.

Douze ans après la création de cette aide par le gouvernement Jospin, le projet de loi prévoit le relèvement des plafonds d’aide mensuels de l’APA : les allocataires dépendants pourront bénéficier de davantage d’aides à domicile, allant de près d’une heure par jour en plus pour les plus dépendants à une heure par semaine pour les plus autonomes. Les plafonds seront augmentés de 30 % pour les personnes en perte d’autonomie très importante, de 23 % pour celles en perte d’autonomie importante, de 19 % pour celles en perte d’autonomie plus faible.

Aide au répit

L’Assemblée nationale a adopté un autre volet phare de ce texte : une aide au « répit » pour ces 4,3 millions de personnes s’occupant régulièrement d’un proche âgé ou dépendant.

Le montant de cette aide pourra aller jusqu’à 500 euros par an. « C’est ce qui permet une semaine de répit » en finançant par exemple l’accueil ponctuel de la personne âgée en établissement, a souligné Mme Rossignol. Si tous les orateurs ont salué une bonne mesure susceptible de « donner un peu d’oxygène à certaines familles », Jacqueline Fraysse (Front de gauche) a jugé insuffisantes les places d’accueil de jour disponibles et Bérengère Poletti (UMP) a évoqué chez nombre d’aidants un blocage lié à la culpabilité de placer la personne âgée.

Les députés ont aussi voté un amendement socialiste pour renforcer encore les mesures en faveur des familles accueillant à leur domicile, moyennant rémunération, des personnes âgées ou handicapées.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
12.09.2014 à 12h31

« Les députés ont aussi voté un amendement socialiste pour renforcer encore les mesures en faveur des familles accueillant à leur domicile, moyennant rémunération, des personnes âgées et handicapés ! Lire la suite

Répondre
 
12.09.2014 à 08h28

« Moi je n'ai pas eu d'aide au répit .... fiscal ! Refus de déduction fiscale pour l'hébergement de ma mère en Ehpad ( France Alzheimer appréciera ! ) . Les arguments évoqués par les vérificateurs Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 39

Arnaud Montebourg : « La mutuelle d'État à 10 euros n'entraînera aucune complication pour les médecins » Abonné

montebourg

L'ancien ministre veut améliorer la couverture santé des patients précaires. Entretien. 5

L’Allemagne autorise la prescription et le remboursement du cannabis à des fins médicales

cannabis

Les députés allemands ont donné leur feu vert, ce jeudi, à la prescription médicale du cannabis, mais aussi à sa délivrance en pharmacie et... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter