Professions réglementées : ce que prévoit le projet de loi pour les officines, biologistes et ophtalmologistes 

Professions réglementées : ce que prévoit le projet de loi pour les officines, biologistes et ophtalmologistes 

10.09.2014

Le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat », relatif à la réforme des professions réglementées, a été dévoilé aujourd’hui sur le site des Echos. Le texte, qui n’est qu’une ébauche susceptible de modifications, écorne notamment le monopole officinal, ouvre le capital des SEL (sociétés d’exercice libéral), et modifie les conditions de prescription de l’optique.

Les pharmacies d’officine dans le collimateur

Le projet de loi prévoit la fin du monopole officinal de délivrance pour les médicaments à prescription facultative, mais aussi pour un certain nombre de produits comme les antiseptiques, les lecteurs de glycémie ou les produits de sevrage tabagique.

Le capital des SEL, qui devait jusqu’à présent être détenu à au moins 75 % par l’officinal, serait ouvert à d’autres professions à concurrence de 50 %. Un pharmacien pourrait détenir autant de SEL qu’il le souhaite, et non trois seulement comme aujourd’hui. Enfin, le texte prévoit l’assouplissement des conditions de regroupement des pharmacies « pour augmenter les gains de productivité ».

Biologie médicale : ouverture du capital

Le projet prévoit d’élargir l’ouverture du capital des laboratoires de biologie médicale à des investisseurs privés, et de supprimer les obstacles à l’ouverture d’un site, à l’extension géographique des activités d’un laboratoire, et à la concentration financière.

Optique : ouverture de la prescription aux optométristes

Le texte propose de confier certains actes, telle la prescription de lunettes correctrices ou de lentilles de contact à des opticiens lunetiers spécialement formés à la réalisation de ces actes. « Une telle profession existe déjà, précise le projet, il s’agit des optométristes qui sont formés sur deux ans ».

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 39 Commentaires
 
14.09.2014 à 11h16

« Redonner du pouvoir d'achat aux Français ce serait de faire baisser de façon importante le prix des lunettes... Je ne comprends pas très bien en quoi le fait de zapper l'ophtalmo réglera ce problème Lire la suite

Répondre
 
13.09.2014 à 15h23

« Médecins nous ne récoltons que ce que nous avons semé ! À auto-entretenir la pénurie d'ophtalmos pour garantir des revenus plus élevés, on voit la poule aux œufs d'or s'échapper ! »

Répondre
 
16.09.2014 à 09h48

« Ce sont les politiques successives ( fermeture des CES et limitation du nombre de poste d'ophtalmologiste au concours de l'internat ) en diminuant le nombre de spécialistes formés qui sont responsab Lire la suite

Répondre
 
11.09.2014 à 18h14

« Je comprends ô combien vos inquiétudes et remarques. Mais ma filleule, étudiante sans le sou, a attendu 8 mois pour voir l'ophtalmo pour une adaptation de lunettes et facturée 81 euros la CS (côtée Lire la suite

Répondre
 
12.09.2014 à 01h17

« Cotée »

Répondre
 
13.09.2014 à 14h07

« Un optométriste n'a aucune compétence en pathologie oculaire. Cela s'appelle de la médecine au rabais. Plus aucune prévention médicale ! Éventuellement on peut envisager une délégation de tache par Lire la suite

Répondre
 
11.09.2014 à 17h57

« Enfin une bonne loi, car la vente de médicaments existe depuis longtemps dans les pays anglo-saxons dans les supermarchés , avec pour les médicaments avec ordonnance une officine dans le supermarché Lire la suite

Répondre
 
11.09.2014 à 23h57

« Ne vous inquiétez pas , vous aurez très rapidement des médecins low cost dans les galeries marchandes .
Un pharmacien qui vous veut du bien »

Répondre
 
12.09.2014 à 22h22

« Facile quand on est pas concerné pas son activité qui vous échappe !
Demander leur avis à vos confrères Ophtalmo !
Pour le reste, il n'est pas encore prévu d'ouvrir le capital des cabinets médical ! Lire la suite

Répondre
 
11.09.2014 à 13h50

« Et on continue à tout casser avec la bénédiction ou du moins le silence de l'Ordre des Médecins. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 1

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 5

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter