70 000 personnes hospitalisées chaque année pour tentative de suicide

70 000 personnes hospitalisées chaque année pour tentative de suicide

09.09.2014
  • 1410279237542710_IMG_135439_HR.jpg

Chaque année, 82 % des tentatives de suicides donnant lieu à une hospitalisation en France se font par le biais d’intoxications médicamenteuses. Les moyens plus emblématiques, comme les sections des veines et la pendaison, ne représentent que respectivement 5 % et 1,6 % des hospitalisations pour tentative de suicide. L’intoxication médicamenteuse est d’avantage le fait des femmes, les hommes utilisant plus fréquemment les autres modes opératoires.

90 000 hospitalisations par an

Ces données sont issues du rapport sur les hospitalisations et le recours aux urgences pour tentative de suicide en France métropolitaine publié mardi sur le site l’Institut de veille sanitaire (InVS). Soixante-dix mille personnes sont hospitalisées en moyenne chaque année pour tentative de suicide, pour un total de 90 000 hospitalisations. Cela représente une moyenne nationale de 17,7 hospitalisations pour 10 000 habitants. La catégorie d’âge la plus touchée est celle des adolescents, entre 15 et 19 ans, chez qui ce taux annuel augmente à 43 pour 10 000.

12,8 % de nouvelles tentatives à un an

Ce rapport se base sur les données du Programme de médicalisation des systèmes d’information - Médecine, chirurgie, obstétrique (PMSI-MCO). Selon ces données d’hospitalisation, le taux de réadmission pour tentative de suicide est de 12,8 % à un an, et progresse jusqu’à 26,6 % à 8 ans. Les auteurs notent que c’est entre 30 et 49 ans que les réhospitalisations sont les plus fréquentes, et que c’est au-delà de 70 ans que les décès au cours de l’hospitalisation sont les plus fréquents. D’un point de vue géographique, les régions du Nord et de l’Ouest, à l’exception de l’Île-de-France et des Pays de la Loire, payent le plus lourd tribut face au suicide, avec des taux standardisés supérieurs de 20 % au taux national.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
11.09.2014 à 01h07

« Ah tiens on en a resencé 70000 mais les deux cas récents ils sont comptés, ceux qui se sont suicidés dans les hostos ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter