À Royan, la maternité de la clinique Pasteur ferme, faute d’avoir trouvé un obstétricien

À Royan, la maternité de la clinique Pasteur ferme, faute d’avoir trouvé un obstétricien

08.09.2014
  • 1410192199542264_IMG_135319_HR.jpg

La clinique Pasteur de Royan a décidé la fermeture de sa maternité au 31 décembre 2014, faute d’avoir trouvé un successeur au Dr Jean Abboud, en cessation d’activité depuis le 1er août. Jusqu’à la fin de l’année, la continuité des soins sera assurée par le Dr Catherine Guillet (et des remplaçants), désormais seule obstétricienne en exercice dans ce bassin de vie de 85 000 habitants. La maternité assure 620 accouchements par an.

Pour compenser la fermeture de ce service, le centre hospitalier de Royan ouvrira un centre périnatal de proximité à partir de janvier 2015. Des sages-femmes et des gynécologues de Saintes et Rochefort, villes à 30/40 minutes de voiture, y assureront des permanences sous la forme de consultations de suivi de grossesse, « de sorte que les futures mamans […] n’aient à se déplacer à Saintes et à Rochefort que pour leur accouchement », indique la clinique dans un communiqué. En parallèle, une plateforme téléphonique va être mise en place pour informer les parturientes des choix qui s’offrent à elles.

Un départ « élément de rupture »

L’établissement rappelle que « d’importants moyens » ont été mis en œuvre pour recruter de nouveaux médecins : appel à deux cabinets de recrutement, publicité dans la presse spécialisée, envoi de 800 plaquettes aux hôpitaux, etc. Sans succès.

De son côté, l’agence régionale de santé (ARS) Poitou-Charentes précise avoir compensé le manque à gagner de la maternité, en déficit, à hauteur de « 300 000 euros par an depuis trois ou quatre ans ».

« Le départ du Dr Abboud a été l’élément de rupture, explique au « Quotidien » François Maury, directeur général de l’agence. Nous avons cherché pendant des années des spécialistes pour compléter l’offre de soins royannaise. En vain. Les lourdes conditions de travail, le risque médico-légal important et la rémunération à l’acte peuvent expliquer nos difficultés. »

François Maury assure que la prise en charge des parturientes sera assurée par « un recours exceptionnel à l’hélicoptère, les transporteurs sanitaires et la réponse libérale des sages-femmes sur le terrain ». Rochefort est en train de recruter deux praticiens supplémentaires pour renforcer son effectif.

Pénurie

La fermeture de la maternité de la clinique Pasteur a jeté un froid local, que ce soit dans les instances politiques ou dans la communauté médicale.

Pneumologue et conseiller municipal, le Dr Pierre Papeix ne cache pas sa « tristesse » au « Quotidien ». « L’hôpital de Royan était déjà une coquille vide, sans chirurgie, ni maternité, ni pédiatrie. Hormis la gériatrie, Royan n’est plus en mesure d’offrir une offre médicale de spécialité. C’est tout à fait regrettable ». L’élu compte réclamer un sursis, lors du prochain conseil municipal, afin de repousser de six mois la fermeture de la maternité privée, « le temps de trouver une solution ».

Le Dr Guillet, qui exerce également en cabinet de ville, dit « regretter » la fermeture de la maternité. « Il y a 25 ans, nous étions sept spécialistes à Royan. Aujourd’hui, je suis seule. C’est dramatique », témoigne-t-elle.

Le médecin estime que la fermeture de son service ne découle pas d’une pénurie médicale, mais d’une « volonté de la part de l’établissement de fermer la maternité ». « Ils ont rencontré une dizaine de gynécologues-obstétriciens, mais aucun n’a fait l’affaire à leurs yeux », déplore le Dr Guillet.

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
11.09.2014 à 22h08

« Pourquoi ? ... lisez le Rapport INSEE 2014 sur les évolutions de la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique (CARA) :

" une forte attractivité résidentielle source de déséquilibres ! "
- http Lire la suite

Répondre
 
10.09.2014 à 22h47

« Qu'est-ce qui est difficile à comprendre , la fermeture de la maternité de ROYAN ou quoi ? »

Répondre
 
10.09.2014 à 19h43

« Ah Ah Ah ! Qu'ils continuent d'attirer les mouches avec du vinaigre !!
Obtétricien 61 ans »

Répondre
 
10.09.2014 à 22h35

« Que voulez-vous dire exactement ? »

Répondre
 
08.09.2014 à 22h32

« Difficile à comprendre...... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter