Autonomie : Touraine mise sur le maintien à domicile, lors d’une visite d’un foyer logement

Autonomie : Touraine mise sur le maintien à domicile, lors d’une visite d’un foyer logement

08.09.2014
  • 1410183864542143_IMG_135293_HR.jpg

Alors que doit démarrer mardi 9 septembre l’examen du projet de loi sur l’autonomie à l’Assemblée nationale, la ministre de la Santé Marisol Touraine a visité ce lundi le foyer-logement pour personnes âgées du Clos Lamotte, au Pré Saint Gervais (Seine-Saint-Denis).

Ce foyer, créé en 1976 initialement pour offrir un cadre de vie proche de Paris aux jeunes retraités, représente aujourd’hui un modèle d’adaptation de la société et de l’habitat au vieillissement : 73 logements disponibles à la location, des possibilités de restauration et d’animation, et des jeunes médecins disponibles 24h/24.

Autres atouts : une maison d’assistance maternelle, pour favoriser le lien intergénérationnel, et dans les jours qui viennent, une plateforme d’accompagnement et de répit, orientée vers la prise en charge d’Alzheimer, gérée par la fondation hospitalière Sainte-Marie. Cette maison associe « les avantages du domicile et ceux d’une prise en charge médicalisée dans un environnement confortable et accueillant. C’est l’une des solutions que nous souhaitons soutenir », a commenté Marisol Touraine.

Touraine confiante malgré les frondeurs

Les députés auront au moins trois jours, à compter de ce mardi 9 septembre, pour examiner le projet de loi qui avait été conçu par l’ancienne ministre déléguée Michèle Delaunay. Ses 66 articles reprennent l’articulation en « 3 A », pour anticipation de la perte d’autonomie, adaptation de la société au vieillissement et accompagnement.

Les financements - 645 millions d’euros par an issus de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) - sont déjà fléchés. Ils devraient notamment permettre la revalorisation de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile (375 millions d’euros) et créer un droit au répit pour les aidants (78 millions d’euros).

Quelque 602 amendements ont déjà été déposés. Malgré le climat de fronde politique dans les rangs socialistes, Marisol Touraine a fait part de sa « confiance » à l’égard du « rassemblement de la majorité » au service de « cette loi ambitieuse pour le maintien à domicile ».

Deuxième étape renvoyée à plus tard

Son examen au Sénat devrait intervenir à l’automne, après les élections sénatoriales du 28 septembre. Selon l’entourage ministériel, la loi devrait entrer en application en juillet 2015.

En revanche, le volet de la loi sur les établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD) est reporté sine die : « Nous verrons si l’état des finances publiques permet de franchir cette seconde étape dans un délai rapproché », a déclaré Marisol Touraine.

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
09.09.2014 à 20h41

« C'est qui les jeunes médecins disponibles 24/24 ?? SOS Médecins ?? (question très sérieuse, ni ironique ni polémique) »

Répondre
 
09.09.2014 à 15h32

« @ M.Touraine, vous dites: " ... Cette maison associe « les avantages du domicile et ceux d’une prise en charge médicalisée dans un environnement confortable et accueillant."
... à quel Prix ? pour c Lire la suite

Répondre
 
09.09.2014 à 14h40

« Maintien à domicile ? Avec quels médecins libéraux pour faire les visites ? Ceux qui restent n'en ont plus le temps. »

Répondre
 
10.09.2014 à 23h57

« Mais t'as pas compris confrère "elle va faire la silver'smedecine" avec des silver's médecins et les cumulards retraités t'en fait quoi ???
A 100 ans tu sera un super-médecin centenaire et tu soigne Lire la suite

Répondre
 
08.09.2014 à 19h47

« Un foyer logement médicalisé c'est un ehpad où les résidents financent tous les frais liés à leurs soins, +/- remboursés. et dire qu'ils veulent diminuer le reste à charge !!!!! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 1

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter