Incidence, variations régionales : la maladie de Lyme à la loupe

Incidence, variations régionales : la maladie de Lyme à la loupe

05.09.2014
  • 1409927838541728_IMG_135171_HR.jpg

Diagnostic souvent trompeur, sérologies mal interprétées, motifs d’hospitalisations erronés, la maladie de Lyme reste difficile à diagnostiquer, et son incidence nationale, incertaine.

Dans le bulletin EuroSurveillance daté du 28 août 2014, un collectif de médecins a pu estimer à partir des 331 cas recensés par les médecins généralistes Sentinelles entre 2004 et 2012 et validés, et les données d’hospitalisation PMSI, le taux d’incidence annuelle à 42 cas /100 000 habitants en France. Un taux relativement stable sur cette période de 4 années d’observation mais supérieur à la précédente enquête 1999-2000 qui l’ avait établi à 9,4/100 000.

Le Limousin et l’Alsace, très au-dessus de la moyenne nationale

Plusieurs enquêtes épidémiologiques ont effectivement déjà signalé une multiplication des cas au cours de la dernière décennie, d’un facteur 2 à 3,6 selon les auteurs, en Europe comme aux États-Unis. « Mais, remarquent les signataires de cette dernière publication, si ces données suggèrent fortement qu’il y a une augmentation de maladie de Lyme en France, elles doivent être comparées avec précaution car les résultats sont extrêmement liés aux méthodes de surveillance qui ne sont pas les mêmes d’une enquête à l’autre et qui se sont renforcés ».

En accord avec les caractéristiques de la maladie, il existe de grandes variations interrégionales avec un taux d’incidence annuelle de 184/100 000 dans la région du Limousin et en Alsace, contre 0 dans le Nord-Pas-de-Calais et en Bourgogne. La maladie de Lyme concerne plutôt le sexe féminin (52 %), et deux tranches d’âge sont particulièrement concernées, les jeunes enfants entre 5 et 10 ans, et les personnes plus âgées de 50-70 ans.

Dans 74 % des cas, une piqûre de tique est rapportée par la victime - le délai moyen entre la piqûre et le diagnostic étant de 28 jours (médiane à 10 jours) - et dans 93 % des cas, l’érythème migrateur est présent. Parmi les 14 384 hospitalisations enregistrées entre 2004 et 2009 (données PMSI), 5 727 étaient véritablement compatibles avec le diagnostic de maladie de Lyme, soit seulement 40 % des admissions enregistrées pour ce motif.

A Vandenesch et coll. Incidence and hospitalisation rates of Lyme Borreliosis, France, 2004 to 2012. Eurosurveillance Volume 19, Issue 34, 328 August 2014

Dr Anne Teyssédou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
07.09.2014 à 21h54

« ATB systématique si il y a la moindre rougeur sur morsure de tique de plus de 24 heures. Intérêt de la sérologie en Alsace ou beaucoup de gens ont une sérologie positive depuis x temps sans symptôme Lire la suite

Répondre
 
07.09.2014 à 06h39

« Ça pique pas la tique ça mord ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 54

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter