La FDA autorise Cologuard, premier test de dépistage du cancer colorectal basé sur l’ADN fécal

La FDA autorise Cologuard, premier test de dépistage du cancer colorectal basé sur l’ADN fécal

26.08.2014
  • 1409061397539285_IMG_134551_HR.jpg

Cologuard, premier test de dépistage du cancer colorectal basé sur la détection de l’hémoglobine fécale et des mutations ADN, vient d’être autorisé aux États-Unis. Le test peut être proposé aux adultes des deux sexes, âgés de 50 ans ou plus, candidats au dépistage du cancer colorectal. Cologuard ne devrait cependant pas modifier les recommandations américaines sur le dépistage du cancer colorectal qui, selon les sociétés savantes, repose sur l’Hémoccult, la sigmoïdoscopie ou la coloscopie.

Le test se présente sous forme de kit à deux compartiments, l’un pour tester l’ADN fécal, l’autre pour le sang fécal.

Il n’est pas autorisé chez les sujets de moins de 50 ans ni chez les adultes à haut risque de cancer colorectal.

La sécurité et l’efficacité de Cologuard ont été établies antérieurement au cours d’essais cliniques ayant recruté plus de 10 000 sujets en comparant Cologuard au test immunochimique. Cologuard détecte 92 % des cancers colorectaux et 42 % des adénomes avancée dans la population étudiée. Ce dernier est en revanche moins performant que le test immunochimique pour éliminer les patients indemnes. Cologuard est fabriqué par Exact Sciences (Madison, Wisconsin, États-Unis).

A. T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
27.08.2014 à 17h10

« Il reste à souligner que ce test coûte 599 $ ... JC JAILLET. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter