Bilharziose en Corse : la pénurie de Biltricide compensée par des stocks ukrainiens

Bilharziose en Corse : la pénurie de Biltricide compensée par des stocks ukrainiens

28.07.2014
  • 1406542218538732_IMG_134339_HR.jpg

La semaine dernière, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) mettaient les praticiens de Corse du Sud en garde contre le risque de pénurie de praziquantel (Biltricide), suite à l’apparition de cas groupés de bilharziose dans ce département. Dans une lettre adressée vendredi soir, 25 juillet, aux professionnels de santé, l’agence annonce que ce traitement est désormais en rupture de stock depuis ce lundi, mais qu’un lot de la même spécialité, initialement destiné au marché ukrainien, va être mis à disposition des pharmacies à usage intérieur par le laboratoire Bayer Healtcare. Cette spécialité pourra être rétrocédée aux patients ambulatoires et la dose recommandée est de 40 mg/kg, en une seule prise.

Retour à la normale prévue début août

L’ANSM précise dans sa lettre, qu’il s’agit bien de la même spécialité, mais que le nom, inscrit en ukrainien, sera différent. Un contre-étiquetage en Français est prévu pour minimiser le risque de confusion.

Un retour à l’approvisionnement normal en Biltricide 600 mg est prévu pour la première semaine d’août. Compte tenu du contexte de difficultés d’approvisionnement, l’ANSM rappelle que Biltricide ne doit pas être prescrit dans le traitement du ténia qui est une indication hors AMM, et doit être réservé aux patients présentant des bilharzioses et distomatoses confirmées biologiquement.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter