Déclaration d’intérêts : les médecins députés « blancs comme neige »

Déclaration d’intérêts : les médecins députés « blancs comme neige »

24.07.2014
  • assemblée

Depuis ce 24 juillet, la quasi totalité des députés et sénateurs ont rendu publique leur déclaration d’intérêts et d’activités sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Cette mesure était voulue par le gouvernement après le scandale de fraude fiscale dans l’affaire de l’ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac.

Les élus mentionnent dans ces déclarations leurs activités de consultant, les participations aux organes dirigeants d’organismes publics ou privée, en indiquant à chaque fois leurs rémunérations ou gratifications perçues. Figurent également les participations financières dans le capital d’une société, les fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d’intérêt…

À ce stade, la HATVP n’a pas relevé d’infraction. La petite trentaine de médecins siégeant à l’Assemblée s’est prêtée à cet exercice. Épluchées par « le Quotidien », les déclarations n’ont pas révélé de conflit d’intérêt majeur.

Gribouillages, ratures...

Le Dr Gérard Bapt, député de Haute-Garonne, mentionne la « participation à des colloques et débats sponsorisés » mais ne donnant lieu à aucune rémunération. Philippe Nauche, député de Corrèze, médecin hospitalier, déclare au chapitre « fonction bénévole » sa participation au conseil d’administration du « Grand forum Blédina ».

bapt.png

Extrait de la déclaration de Gérard Bapt.

Pour le reste peu de choses à souligner. On notera qu’en moyenne les revenus des médecins élus sont bien loin de ceux des dix députés les mieux rémunérés dont les rentrées financières s’échelonnent entre près de 200 000 et plus de 600 000 euros par an.

Parmi les mieux lotis, le Pr Bernard Debré, député et conseiller de Paris, cumule une rémunération de PUPH de 8 902 euros par mois et des revenus de plus de 300 000 euros pour son activité privée au cours des cinq dernières années, jusqu'à fin août 2012 (sans compter les indemnités de député et de conseiller de Paris).

On pourra également s’amuser (ou s’indigner) de la désinvolture avec laquelle certaines déclarations ont été remplies et remises à la HATVP : manuscrites, raturées, gribouillées, certaines sont à peine lisibles.

Il faut dire que certains députés avaient déclaré leur hostilité à cette opération de transparence. Parmi eux, Jacques Myard est allé jusqu’à écrire en bas de sa déclaration la mention « À bas l’inquisition ! »

myard.png

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
25.07.2014 à 10h49

« Transparence des élus politiques oui, mais à quand la transparence des représentants syndicaux, on verrait alors mieux que Claude LEICHER (MGF) et Luc DUSQUESNEL (branche généraliste de la CSMF) (d Lire la suite

Répondre
 
24.07.2014 à 23h32

« Profession : Pharmacien/ Ce plat sent le"réchauffé" genre feuille d’impôt et Chaban Delmas il y a fort longtemps/ Par définition du lobbying, le bénévolat est la première marche du processus/ arrêt Lire la suite

Répondre
 
24.07.2014 à 22h55

« Quand et où enseigne t'il B Debré ?? 15 h par an ?? »

Répondre
 
24.07.2014 à 22h23

« 8902 E / mois pour un PUPH : il doit y avoir une faute de frappe ! »

Répondre
 
24.07.2014 à 21h21

« Le lobbying commence par la distribution de "fonction bénévoles" honorifiques. Il finit toujours (c'est son but) par des bénéfices, tels que l'obtention indue de marchés, qui nous coûtent à tous de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Recrutement, passerelles, maquettes, outils numériques, carrièresAttractivité de l'exercice médical : les CHU à l'offensive Abonné

chu

À l'occasion des 15 e assises nationales hospitalo-universitaires qui s'ouvrent aujourd'hui à Toulouse, doyens, directeurs et présidents de... 1

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... 1

Innovation, recherche... accompagnement des patientsLe Galien 2016 fait peau neuve Abonné

mehl

Quatre nouvelles catégories sont récompensées cette année aux côtés des volets classiques médicamenteux et travaux de recherche. 2016,... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter