Le vaccin antipneumococcique à 13 valences intensifie la baisse des méningites en France

Le vaccin antipneumococcique à 13 valences intensifie la baisse des méningites en France

21.07.2014

L’effet escompté s’amorce doucement. Depuis la recommandation en 2010 du vaccin antipneumococcique à 13 valences (13V), le nombre de cas de méningites à pneumocoques (MP) diminue plus fortement qu’avec le vaccin à 7 valences (7V), en particulier chez les enfants de moins de 2 ans.

Comme le montre l’étude de surveillance menée pendant 12 ans par le Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique (GPIP) et l’Association clinique thérapeutique infantile du Val de Marne (ACTIV) auprès de 227 services de pédiatrie travaillant avec 168 laboratoires de microbiologie, la tendance est significative sur la période 2009-2012, avec une baisse de 27 % et d’un peu plus de 28 % chez les moins de 2 ans.

Absence d’émergence de sérotypes non vaccinaux

Si le vaccin 7V avait diminué le nombre de MP, un déplacement vers les autres sérotypes faisait que le Streptococcus pneumoniae était resté la principale cause des méningites bactériennes. De plus, la baisse pour les MP était moins forte que celle constatée pour les autres infections invasives à pneumocoques (septicémies, pneumopathies, mastoïdites), sans doute en raison de la plus forte diversité des sérotypes rencontrés. L’arrivée du vaccin à 13V était donc très attendue.

Les conclusions positives du GPIP confirment les chiffres de l’InVS, qui avait rapporté elle aussi une réduction des cas de MP chez les enfants inférieur ou égal à 15 ans, passant de 1,4/100 000 en 2001-2002 à 0,9/100 000 en 2011-2012, avec l’effet le plus important chez les enfants de moins de 2 ans. Autre gros point positif, contrairement au vaccin 7V, il n’y a pas eu d’émergence d’autres sérotypes non vaccinaux.

Des souches bactériennes moins résistantes

Il faut noter toutefois que l’arrivée du vaccin n’a pas modifié la mortalité. Malgré une distribution différente entre les sérotypes, le chiffre reste à hauteur de 10,6 %. De plus, la proportion des cas graves n’a pas varié au fil du temps. Pour les auteurs, « l’impact du vaccin ne s’exerce pas sur la gravité ni sur la mortalité ». Le vaccin à 13V renforce l’effet constaté avec le 7V sur la diminution des résistances aux antibiotiques.

Alors que le vaccin à 7V avait déjà entraîné une baisse franche des résistances avec la disparition de plusieurs sérotypes (6B, 9V, 14, 19F et 23F), celui à 13V a accentué le trait avec un taux de souches résistantes à la céfotaxime/ceftriaxone chutant de 31 % en 2007 à 7 % en 2012. Comme les auteurs le soulignent, l’évolution modeste mais positive à 2 ans de l’introduction de la vaccination 13V en France incite à poursuivre la surveillance pour en mesurer l’effet réel sur les MP.

The Pediatric Infectious Disease Journal, édition en ligne

Dr Irène Drogou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
23.07.2014 à 09h21

« Une étude de ce type pour le pneumo 23 a-t- elle été faite ?
Soit chez l'enfant de plus de deux ans ou pour l'adulte.
Désolé pour ce commentaire sous forme de question. »

Répondre
 
22.07.2014 à 14h20

« Voilà encore une illustration concrète de l'intérêt des vaccinations. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter