Décès en Grèce d’un malade qui avait refusé un pot de vin à son médecin

Décès en Grèce d’un malade qui avait refusé un pot de vin à son médecin

15.07.2014
  • 1405439490537407_IMG_133974_HR.jpg

Une enquête est en cours en Grèce pour déterminer la responsabilité d’un chef de clinique d’un des plus grands hôpitaux d’Athènes dans le décès d’un patient qui a attendu une opération pendant 18 jours car il refusait de payer un pot-de-vin.

Le médecin avait été arrêté la semaine dernière à la suite d’une dénonciation de la famille du patient âgé de 66 ans. Ce dernier qui était, selon les médias, hospitalisé depuis fin juin en attente d’une intervention cardiaque avait finalement été opéré samedi et est décédé dimanche.

L’enquête ouverte sur initiative du parquet d’Athènes vise à déterminer les causes du décès et l’impact éventuel sur l’état du patient du retard pris par l’opération. Selon la plainte de la famille, la victime, hospitalisée après un infarctus, s’était vu recommander par les médecins une opération immédiate. Le chef de clinique de l’hôpital Evangelismos, dans le centre d’Athènes, avait alors demandé un dessous-de-table de 1 500 euros pour programmer l’intervention.

Devant le refus du patient, des négociations s’étaient engagées et le médecin avait accepté de ramener la somme à 500 euros, versée par la famille du patient qui avait préalablement alerté la police, laquelle a interpellé le chirurgien avec plusieurs sommes d’argent liquide sur lui.

« Pour les patients présentant ce type de pathologie, plus tôt intervient ce type d’opération, mieux c’est », a témoigné auprès de la presse, Nikos Karakoukis, médecin légiste ayant pratiqué l’autopsie. Cette pratique de « l’enveloppe » (dite « Fakelaki » en grec) est extrêmement répandue au sein des établissements de santé grecs.

Depuis que la Grèce est en proie à la crise économique et sociale, quelques initiatives citoyennes ont vu le jour pour tenter d’endiguer ce phénomène comme le site « J’ai donné une enveloppe » où les particuliers peuvent dénoncer les chantages aux pots-de-vin mais aussi faire part de leurs remords pour avoir demandé de l’argent en échange d’un service.

Lire aussi notre dossier sur le système de santé grec.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 23 Commentaires
 
16.07.2014 à 09h16

« Mme Le Morton semble confondre le secteur privé français et le secteur public grec. »

Répondre
 
16.07.2014 à 00h31

« Vétérinaires.. drma 13700 »

Répondre
 
15.07.2014 à 23h18

« Heu, chez nous ça s'appelle secteur 2, non . Mes patientes me racontent beaucoup ce genre d'histoire, avec des dessous-de-table, sinon je ne vous opère pas. Elles prennent des emprunts à la banque p Lire la suite

Répondre
 
16.07.2014 à 06h16

« Cela est assez irresponsable d'ecrire des âneries pareilles, si réellement vous êtes médecin...ne pas confondre complément d'honoraires correspondant à l'ajustement légal autorisé au praticien en se Lire la suite

Répondre
 
16.07.2014 à 06h35

« Pas compris votre insinuation ... Compléments d honoraires = dessous de table dans votre esprit ?? Dites ... Vous plaisantez ? Rêvez vous d'un régime cubain egalitaire avec tous les mêmes tickets de Lire la suite

Répondre
 
15.07.2014 à 21h15

« Un chirurgien qui travail chez ikea en Grèce ? »

Répondre
 
Elle et Vire Médecin ou Interne 15.07.2014 à 19h57

« Tiens, ils ont déjà le tiers payant généralisé ? »

Répondre
 
15.07.2014 à 21h10

« "Non, plutôt le secteur 3 généralisé, soit à quoi conduit la grande dérégulation néolibérale"...Pour le reste pas très fier pour ma corporation. Signé: cardiologue. »

Répondre
 
15.07.2014 à 22h00

« Mon cher confrère rien ne vous empêche de ne faire que des actes gratuits ... Rien. Mais pour une partie d'entre nous la rémunération du patient dans le cadre d'un contrat passé avec le patient n'es Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Antibiorésistance : l'OMS publie la liste des bactéries pour lesquelles la recherche de nouveaux antibiotiques est prioritaire

OMS

Pour mieux lutter contre l'antibiorésistance, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ce lundi une liste des bactéries résistantes... Commenter

Place des cliniques dans la présidentielle : la FHP délivre ses bons et mauvais points

fhp

Attentive à la tournure de la campagne électorale où la santé et la protection sociale tiennent une bonne place, la Fédération de... Commenter

La société Ophta City condamnée à 30 000 euros d'amende pour exercice illégal de la médecine

Poursuivie par l'Ordre des médecins, l'ARS des Hauts-de-France, la caisse primaire d'assurance-maladie du Nord et par le Syndicat national... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter