Revenus 2013 : du mieux pour les généralistes, exercice difficile pour les spécialistes

Revenus 2013 : du mieux pour les généralistes, exercice difficile pour les spécialistes

10.07.2014
  • 1405004895536927_IMG_133845_HR.jpg

L’année 2013 ne laissera pas un souvenir impérissable aux médecins libéraux si l’on en croit le baromètre des revenus dévoilé par notre confrère « Le Généraliste », qui se base sur les chiffres de l’Union nationale des associations de gestion agréées (UNASA).

Selon les déclarations fiscales de 18 000 généralistes, les médecins de famille ont gagné 81 300 euros en moyenne l’an dernier, soit 6 800 euros nets par mois. Leur bénéfice - recettes moins les charges - a progressé de 2,8 % lors de l’exercice 2013 (après une baisse de 1,7 % en 2012).

Séduisant sur le papier, ce résultat peut sembler minime en regard des revalorisations intervenues l’an dernier avec le versement de la première prime de rémunération sur objectifs de santé publique (5 365 euros au titre de 2012, versés en 2013), la majoration de 5 euros pour personnes âgées de plus de 85 ans (MPA) instaurée le 1er juillet 2013 et le forfait annuel de médecin traitant versé à la première consultation du patient (5 euros en année pleine et de 2,50 euros en 2013 car mis en place le 1er juillet).

Poids croissant des charges

Selon les chiffres de l’UNASA, 2013 a été peu à l’avantage des autres spécialités. Seuls les bénéfices des anesthésistes et des endocrinologues ont progressé davantage que pour les médecins de famille (+3,5 %).

Ils devancent les gynécologues obstétriciens (+2,3 %), les pneumologues, ophtalmologues et gastroentérologues (+0,6 %).

Toutes les autres spécialités voient leur bénéfice régresser en dépit de certaines revalorisations intervenues au milieu de l’année 2013 : ORL (-0,3 %), cardiologie (-1 %), radiologie (-1,7 %), psychiatrie (-2,2 %), rhumatologie (-2,3 %), pédiatrie (-2,5 %), dermatologie (-2,7 %), chirurgie générale (-3,1 %).

Le poids des charges, qui a fortement progressé pour la majorité des praticiens, explique ces mauvais résultats.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
12.07.2014 à 21h59

« En tant que spécialiste et double qualification en 2013 je n'aligne pas 6775 euros net par mois. Soyons sérieux car l'année 2014 risque de nous mettre en dégringolade (bien anticipée par nos tutell Lire la suite

Répondre
 
11.07.2014 à 17h00

« Moi chir ortho en secteur II, ce que me verse la sécu en un an, c'est exactement le montant de mes frais annuels. Les impôts viennent ensuite. Heureusement il n'y a pas que le pognon, mais quand mêm Lire la suite

Répondre
 
11.07.2014 à 15h21

« Médecin spécialiste sans patrimoine , je suis à l'agonie. Je ne peux même pas rassurer mes enfants pour leur scolarité. »

Répondre
 
11.07.2014 à 11h38

« Moi je n'ai pas gagné ça. Il faut dire que j'ai refusé les ROSP, qui sont antidéontologiques, et qui, quand elles seront étendues et couplées au TPG, nous asserviront complètement aux financeurs. J Lire la suite

Répondre
 
10.07.2014 à 23h42

« La rédaction de cet article présente quelques troubles confusionnel de sémantique car le "médecin traitant" n'est déclaré que pour un individu nominativement et d'ailleurs souvent ses familiers fréq Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 4

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter