Le plan de l’OMS et l’ERS pour éliminer la tuberculose dans 33 pays dont la France

Le plan de l’OMS et l’ERS pour éliminer la tuberculose dans 33 pays dont la France

03.07.2014
  • 1404398893535395_IMG_133390_HR.jpg

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la European Respiratory Society (ERS) ont présenté un nouveau cadre de mesures pour la lutte contre la tuberculose dans les 33 pays du monde à faible morbidité qui enregistrent une incidence moyenne de moins de 100 cas pour un million d’habitants. Deux objectifs leur ont été fixés. Le premier vise à moyen terme la « pré-élimination » de l’infection, soit une baisse du nombre annuel de nouveaux cas de tuberculose à moins de 10 pour un million d’habitants d’ici à 2035. Le second, à plus long terme, cible l’élimination complète à l’horizon 2050, soit moins d’un cas par an pour un million d’habitants.

La France et 32 autres pays concernés

Ce nouveau cadre présenté ce jour s’appuie sur les méthodes qui ont déjà fait leurs preuves et s’inspire de la nouvelle stratégie mondiale de lutte contre la tuberculose (2016-2035) adoptée lors de la dernière Assemblée mondiale de la santé en mai dernier. Il a été élaboré avec les experts des pays concernés et discutée avec leurs représentants. Parmi ces 33 pays et territoires répartis en Europe mais aussi dans la région OMS de la Méditerranée orientale et du Pacifique occidental, figurent la France, l’Allemagne, l’Italie, la Norvège ou encore Israël et le Costa Rica.

Dans ces 33 pays, 155 000 personnes contractent encore la maladie et 10 000 en meurent chaque année, « alors qu’on peut prévenir et guérir la tuberculose », insistent l’OMS et l’ERS. Par ailleurs, des millions d’autres sont porteuses du bacille tuberculeux avec un risque de développer une tuberculose maladie. Toutefois, le cadre sera aussi « utile » aux « pays qui se rapprochent d’une incidence annuelle inférieure à 10 cas pour 100 000 habitants », soulignent les deux institutions.

Selon l’OMS, les pays à faible morbidité « doivent ensemble redoubler d’efforts » pour éliminer la tuberculose en tant que problème de santé publique et « éviter sa recrudescence ». Du fait du recul de la maladie dans ces pays, « l’attention accordée à ce problème... s’est relâchée et la capacité à le combattre pourrait s’en trouvait diminuée ».

8 principales interventions

Le nouveau cadre leur propose 8 interventions jugées « essentielles ». Sur le plan de l’organisation : une planification de lutte jouissant d’une tutelle, de financements et de services de qualité ; une meilleure prise en compte les groupes les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre ; l’accent devra être mis sur les besoins particuliers des populations migrantes et les problèmes transfrontières. Pour ce qui est de la prise en charge de l’infection, l’OMS et l’ERS recommandent de dépister la tuberculose évolutive et l’infection tuberculeuse latente dans les groupes à haut risque et fournir un traitement adéquat ; de juguler les flambées ; d’optimiser la prévention et la prise en charge de la tuberculose multirésistante. Les trois dernières mesures concernent la surveillance continue de la tuberculose, le suivi et l’évaluation des programmes, la recherche notamment de nouveaux outils et le soutien à la lutte à l’échelle mondiale.

La prise en compte des plus vulnérables est bien au cœur de cette nouvelle stratégie : personnes démunies ou sans abri, migrants, membres des minorités ethniques, toxicomanes, détenus mais aussi les personnes immunodéprimées (séropositifs VIH, personnes souffrant de malnutrition ou de diabète, fumeurs et gros buveurs).

« La mondialisation et l’intensification des mouvements de populations favorisant la propagation de la tuberculose » et pour éliminer la maladie dans les pays à faible charge, « il faudra considérablement étendre les services de prévention et de prise en charge de la tuberculose dans les pays à forte incidence », estiment l’OMS et l’ERS.

* Allemagne, Australie, Autriche, Bahamas, Belgique, Canada, Chypre, Cisjordanie et Bande de Gaza, Costa Rica, Cuba, Danemark, Émirats arabes unis, États-Unis d’Amérique, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Israël, Italie, Jamaïque, Jordanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Puerto Rico, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 04.07.2014 à 13h58

« Puisque tout (chikungunya dans les pneus asiatiques) et tout le monde peut circuler dorénavant, est-ce que c'est pire que de financer tous les malheurs du monde des pauvres venant de lointains pays Lire la suite

Répondre
 
04.07.2014 à 08h17

« Et il va falloir encore payer ! Nous dépensons déjà des sommes folles avec l'AME , généreux dispositif qui attire de nombreux patients venant faire soigner leurs tuberculose avec bacilles résistant Lire la suite

Répondre
 
04.07.2014 à 11h58

« Qu'est-ce qu'il dit "la dette hospitalière des pays étrangers" ?
Tiens je parle de la RUSSIE, il n'y en a pas tous "meurent en famille" ! Idem pour la CHINE ! etc.... »

Répondre
 
03.07.2014 à 23h10

« Il faudra du temps, beaucoup de temps ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... Commenter

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter