Loi de santé : les jeunes demandent plus d’ambition

Loi de santé : les jeunes demandent plus d’ambition

24.06.2014

Internes et jeunes généralistes dénoncent le manque d’ambition de la future loi de santé. « À aucun moment, il n’a été question de définir ce que sont réellement les soins de premiers recours et quels seront les acteurs qui, demain, les prendront en charge », déclare l’Intersyndicat national des internes (ISNI).

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) estime que ce texte comporte « quelques nouveautés » mais suscite beaucoup d’interrogations. « Il n’y a rien d’écrit à ce jour sur la création d’actions de groupe, explique le syndicat. Quant à la généralisation du tiers payant pour les consultations médicales, la ministre n’évoque aucune piste pour résoudre les problèmes pratiques inhérents à sa mise en place. » Malgré l’instauration du médecin traitant pour les moins de 16 ans et l’annonce d’un numéro unique pour la permanence des soins, « la ministre de la Santé ne parle plus de révolution du premier recours », observe le SNJMG.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
25.06.2014 à 13h35

« J'en ai marre du mot "acteur" qu'on nous sert à toutes les sauces. "Professionnel" par exemple, ce serait trop demander ? ou "médecin" ? oh pardon, "effecteur" ou "producteur de soins", c'est ce que Lire la suite

Répondre
 
25.06.2014 à 18h06

« "Ouh là petit" pour "être professionnel, il faut avoir fait ses armes! = "HAUTES SPHÈRES!
"Médecin" t'apprend à nager dans l'aquarium = CONSEIL DE L'ORDRE. "Effecteur ou producteur de soins", ça c' Lire la suite

Répondre
 
24.06.2014 à 19h00

« "Accrochez vous au balai petits ça décoiffe dur chez les requins pour survivre" ! "Surtout évitez de croiser le gros requin blanc, c'est vrai l'aquarium est petit" ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter