C'est vous qui le dites - « Pas assez de DPC : pan pan cucul »

C'est vous qui le dites « Pas assez de DPC : pan pan cucul »

14.06.2014
  • vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

L'accumulation de contraintes et de représailles en tout genre exaspèrent ce médecin, lecteur du « Quotidien ». Son message aux jeunes générations tentées par la médecine : fuyez.

Pas assez de feuilles de soins électroniques : pan pan cucul. Pas assez de génériques : pan pan cucul. Pas d'accès aux handicapés : pan pan cucul. Pas assez de DPC : pan pan cucul.

Tous ces pauvres gamins en fac de médecine sont-ils informés de tout cela ? Pour les premiers inscrits, il est encore temps de changer d'orientation : avocats, comptables, vétérinaires, architectes, géomètres, experts.

Un avenir basé sur la loi du martinet après 10 ans d'études, c’est inacceptable. Sauvez-vous tant qu'il est encore temps….  

Posté le 12 juin 2014 par le Dr P. C.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « DPC : un décret ouvre la porte aux sanctions et jette le trouble chez les médecins ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
14.06.2014 à 13h41

« Et c'est l'ordre qui va tenir le martinet dans les mains tremblantes de certains élus qui sont depuis longtemps retraités ou appuyés sur les raisonnements de ceux des élus qui ne parlent pas l'angla Lire la suite

Répondre
 
14.06.2014 à 12h18

« Ce serait bien qu'il y ait également des pan pan culcul pour les politiques qui ne s'appliquent pas à eux-même ce qu'ils exigent de nous.
Sont-ils compétents ? Comment peuvent-ils le prouver ? Quels Lire la suite

Répondre
 
14.06.2014 à 12h15

« Mon père, vétérinaire des années 60 aux années 2000, disait que les médecins n'étaient que des *** qui n'avaient pas à se plaindre des contraintes qui leur étaient imposées puisqu'ils avaient bien j Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 14.06.2014 à 09h39

« Non ne vous sauvez pas, pas plus que les médecins installés ne doivent se sauver. Assez de résignation ! Cessez d'être contemplatif ! C'est à nous, à nous tous, de botter le cul, de ceux qui prônent Lire la suite

Répondre
 
14.06.2014 à 09h01

« Vous oubliez la prochaine reforme des ECN, pas assez de postes pour former des docteurs, pan pan culcul, ils ne seront que techniciens de santé »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'instabilité chromosomique, un outil prédictif de récidive dans le cancer du poumon

chromosome

Comment exploiter en pratique l'hétérogénéité intratumorale, ce processus dynamique favorisant l'évolution du cancer et la résistance au... Commenter

PACES : les rectorats pourront recourir au tirage au sort, les étudiants s'insurgent

paces

Le tirage au sort dans les filières tendues, y compris en première année commune aux études de santé (PACES), a été acté dans une... 4

Les généralistes ont toujours le moral dans les chaussettes, selon un observatoire

moral

Si dans l'ensemble, les professionnels de santé libéraux vont un peu mieux, les généralistes demeurent inquiets pour leur avenir, selon... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter