Stratégie nationale de santé : le HCSP confirme 5 objectifs prioritaires et ajoute 5 autres domaines à ne pas négliger

Stratégie nationale de santé : le HCSP confirme 5 objectifs prioritaires et ajoute 5 autres domaines à ne pas négliger

05.06.2014

Saisi par la ministre de la santé Marisol Touraine en novembre 2013, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) s’est prononcé sur les domaines d’action prioritaires et a élaboré un tableau de bord synthétique de l’état de santé de la population française, dans plusieurs notes publiées sur son site ce mardi 3 juin.

Le HCSP confirme les 5 domaines prioritaires annoncés par la ministre : la santé des jeunes de 0 à 25 ans, les addictions, le cancer, la santé mentale, et la santé des personnes âgées. « Le choix préalable » ayant été effectué par la ministre était, estime le HCSP, « inconciliable avec une méthode de priorisation objective des problèmes de santé ». Le Haut Conseil s’est donc borné à réaliser un état des lieux des connaissances disponibles et des domaines d’intervention au sein de ces 5 thématiques.

Accent sur la lutte contre les inégalités de santé

Par exemple, dans le premier domaine, le Haut Conseil alerte sur l’importance de réduire la prématurité et la mortalité périnatale, notamment dans les départements d’Outre-mer, de diagnostiquer plus précocement les troubles des apprentissages, de prévenir le surpoids, l’usage de substances addictives, de promouvoir la santé sexuelle, ou encore de réduire les inégalités sociales de santé.

Autre exemple, le Conseil propose en matière de santé mentale d’optimiser les relations entre généralistes, pédiatres, gériatres et psychiatres, d’augmenter l’offre ambulatoire, d’améliorer la pertinence de la prescription des psychotropes, ou encore d’améliorer la prise en charge des troubles psychiatriques chez les populations en situation d’exclusion sociale, la lutte contre les inégalités de santé étant une priorité à la fois rappelée dans les 5 domaines définis par Marisol Touraine, et érigée au rang d’un 6e domaine à part entière.

5 autres domaines ne devront pas être négligés

Le HCSP a décidé de ne pas ajouter de priorités additionnelles comme le suggérait la saisine compte tenu des contraintes imposées d’un choix restreint à une ou deux thématiques. Le HCSP a préféré interpeller les autorités et le public sur cinq autres domaines qui, selon lui, ne doivent pas être négligés : la lutte contre les inégalités de santé, la pollution atmosphérique, les maladies chroniques, la politique vaccinale, et la sécurité des patients. Il donne notamment des objectifs chiffrés en termes de réduction des niveaux moyens de concentration des particules PM10 et PM25 à l’horizon 2020 et 2025, en matière de politique vaccinale ou de réduction des événements indésirables graves.

Tableau de bord en 7 dimensions

En réponse à une seconde requête de la ministre de la Santé, le HCSP propose aussi un tableau de bord, brossant l’état de santé de la population et du système de soins en 7 dimensions : état de santé ; réactivité du système en réponse aux attentes de la population ; réduction des disparités sociales, géographiques et financières en santé ; qualité et sécurité des soins ; coordination et continuité des prises en charge ; participation des usagers ; qualité de la prévention et de l’action sur les déterminants de la santé.

Dans chaque dimension, des indicateurs concrets sont proposés. Au total, on en découvre une quinzaine dont 6 existent déjà, comme la prévalence du surpoids et de l’obésité des enfants et adolescents, celle du tabagisme, ou les délais d’attente avant un traitement à la suite du diagnostic d’un cancer. D’autres indicateurs, comme l’espérance de vie sans incapacité à 50 ans, le temps d’attente moyen dans les services hospitaliers d’accueil des urgences, ou le taux de familles vivant dans des logements indignes, doivent être élaborés avec les agences de l’État (Haute Autorité de santé, l’INSEE, ATIH...).

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
06.06.2014 à 08h30

« Donc il faut définir une priorisation des objectifs auxquels on va renoncer, c'est ça?
La ministre étant alliée au syndicat des directeurs d'hôpitaux (quitte à fermer les yeux sur leurs petits arran Lire la suite

Répondre
 
05.06.2014 à 23h05

« Stratégie : tirets, flèches, paragraphe, sous paragraphe......
Magnifique sur le papier !
Cinq objectifs prioritaires, auxquels on ajoute cinq "à ne pas oublier", en attendant la suite....
Sur le te Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 05.06.2014 à 17h24

« Allons y multiplions les agences, 2.5 Milliards de coût rien que pour les ARS, pour un bénéfice... nul ! Un système de santé passé du 1er au 6e rang. Allez-y, définissez des priorités !
Voilà toute Lire la suite

Répondre
 
06.06.2014 à 14h11

« Aréopage. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... Commenter

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 46

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter