Les infirmiers anesthésistes en grève pour une meilleure reconnaissance

Les infirmiers anesthésistes en grève pour une meilleure reconnaissance

05.06.2014

Les infirmiers anesthésistes sont appelés à faire grève et à manifester ce jeudi 5 juin à Paris par plusieurs syndicats pour obtenir une meilleure reconnaissance de leur diplôme. « Nous demandons la parution d’un décret qui doit permettre de nous attribuer le grade de master », a expliqué à l’AFP Vincent Porteous, du collectif CGT des infirmiers anesthésistes.

Après le cycle de trois ans d’études en école, les infirmiers souhaitant se spécialiser en anesthésie peuvent suivre une formation complémentaire de deux ans s’ils justifient d’une expérience de deux ans, ce qui représente cinq années d’études. « Depuis 2010, notre formation a été réorganisée et le gouvernement nous avait accordé le grade de master », a précisé M. Porteous. Mais le ministère de la Santé a, selon lui, récemment repoussé la parution du décret, arguant que tous les centres de formation d’anesthésistes n’ont pas passé de convention avec une université.

Étudiants et infirmières grévistes

Pour accélérer la publication du texte, le syndicat national des infirmiers anesthésistes (Snia), la CGT Santé-sociaux et SUD-Santé organisent une manifestation ce matin entre le ministère de la Santé (7e arrdt) et celui de l’Education (7e arrdt) : « Nous attendons près de 500 étudiants parisiens mais aussi des infirmières grévistes », a indiqué le responsable syndical.

Un préavis de grève de 24 heures a également été déposé, pour ce jeudi. Mais, comme la plupart des professionnels de santé, les infirmiers sont généralement assignés pour assurer la continuité des soins et le mouvement ne devrait pas entraîner de grosses perturbations. Le syndicat CFE-CGC des infirmiers anesthésistes a également appelé à la grève, dès 19H00 hier soir, mercredi. Le mouvement a reçu le soutien des associations d’infirmiers de bloc opératoire (UNAIBODE et AEEIBO) ainsi que de l’Ordre des infirmiers.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
10.06.2014 à 15h37

« Il y a eu bien pire à l'égard des sages-femmes ! »

Répondre
 
07.06.2014 à 20h03

« Et à quand un master " es bêtise "pour ce type de réponse ridicule indigne d'un professionnel de la santé »

Répondre
 
07.06.2014 à 18h09

« A quand le master pour Aide Soignante ? »

Répondre
 
07.06.2014 à 20h00

« Et à quand un Master pour ce type de remarque incongrue , en tant que médecin je connais certains de mes collègues qui auraient bien des choses à apprendre de ces infirmiers ou infirmières anesthési Lire la suite

Répondre
 
06.06.2014 à 07h32

« Master pour un IADE, ce serait la moindre des choses ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter