DPC et retard d’indemnisation : une plainte et c’est réglé !

DPC et retard d’indemnisation : une plainte et c’est réglé !

02.06.2014

Les délais d’indemnisation des participants à une action de développement professionnel continu (DPC) mais aussi le retard de paiement des organismes sont souvent pointés du doigt par les médecins sur www.lequotidiendumedecin.fr.

Lasse d’attendre le versement de l’Organisme gestionnaire du DPC pour un programme consacré aux pathologies thyroïdiennes qui s’était déroulé dans le Limousin en mai 2013, MG Form, association de formation continue affiliée à MG France, a déposé une plainte au tribunal administratif.

« Jusqu’au-boutisme informatique »

« Un des quinze médecins qui avaient participé au programme n’est pas équipé en informatique et il avait envoyé ses coordonnées et son RIB par courrier, raconte le Dr Jean-Claude Soulary, président de MG Form. Malgré nos mails et contacts téléphoniques, cela a bloqué l’indemnisation de tous les autres praticiens et de l’organisme. »

Quelques jours après le dépôt de plainte, l’association a reçu de l’OGDPC le règlement du solde et les généralistes ont été indemnisés. « L’OGDPC a créé le compte du médecin et tout a été réglé », précise Jean-Claude Soulary.

MG Form a abandonné sa plainte, devenue sans objet. « Avec cette action, nous avons voulu dénoncer le jusqu’au-boutisme informatique ridicule de ce système », conclut le président de MG Form, tout juste réélu ce week-end.

Ch.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
03.06.2014 à 11h24

« Que de temps, d'énergie et d'argent perdus. Ceci dit, c'était quand même bien fait pour MG France, toujours prêt à applaudir aux idées fumeuses des politico-bureaucrates. »

Répondre
 
02.06.2014 à 21h14

« Message reçu ; ça fait 6 mois que j'attends
Mais d'un autre côté ça m'évitera de faire un autre programme tant que le 1er ne m'aura pas été réglé ....
C'est vraiment n'importe quoi ... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 1

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... Commenter

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter