Plus d’un individu sur 3 dans le monde est trop gros

Plus d’un individu sur 3 dans le monde est trop gros

30.05.2014
  • 1401466801526292_IMG_130714_HR.jpg

L’épidémie d’obésité mondiale est encore plus alarmante que prévue. Selon une étude internationale menée chez des enfants et adultes de 188 pays à travers le monde grâce au financement de la fondation Bill and Melinda Gates, plus d’un tiers de l’humanité est au moins en surpoids (indice de masse corporelle IMC supérieur ou égal à 25), sinon obèse (IMC supérieur ou égal à 30).

L’évolution sur les 30 dernières années (1980-2013) n’est pas pour rassurer puisque la tendance n’a cessé de se confirmer sans jamais être inversée dans aucun pays du monde. Seul un ralentissement de la hausse de la prévalence a été observé depuis 2006 dans les pays développés.

Les femmes des pays en développement

C’est ainsi que le taux de personnes en surpoids est passé entre 1980 et 2013 de 28,8 % à 36,9 % chez les hommes, et de 29,8 % à 38,0 % chez les femmes. Les enfants et adolescents sont de plus en plus touchés avec une prévalence ayant augmenté de 50 % sur les 33 dernières années.

La jeunesse des pays développés est la plus touchée avec 23,8 % des garçons et 22,6 % des filles en surpoids en 2013, par rapport à 12,9 % et 13,4 % respectivement dans les pays en développement. Les hommes sont les plus touchés dans les pays développés, tandis que ce sont les femmes dans les pays en développement.

Des foyers d’obésité au seuil critique

Plus de la moitié des 671 millions de sujets obèses vivent dans 10 pays par prévalence décroissante : États-Unis, Chine, Inde, Russie, Brésil, Mexique, Égypte, Allemagne, Pakistan et Indonésie. Des pays du Moyen Orient ont présenté la plus forte augmentation de l’obésité sur la période d’étude, le Bahrein, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, Oman et le Koweit.

Le rapport pointe des situations très critiques dans certains pays du globe avec une prévalence de l’obésité touchant plus de 50 % des hommes dans les îles Tonga et des femmes au Koweit, dans les îles Kiribati, de Micronésie, en Libye, au Qatar, dans les îles Tonga et Samoa.

Lancet, publié en ligne le 29 mai 2014

Dr Irène Drogou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
01.06.2014 à 16h11

« Il ne faut pas "oublier les heures de gloire que les Français ont passé durant les deux dernières guerres mondiale et "SURTOUT l’Après -GUERRE". Cela fait plus de 100 ans que le sol français a eu a Lire la suite

Répondre
 
31.05.2014 à 13h04

« Pendant ce temps-là une autre partie de l'humanité meurt... de faim.
Quelle obscénité. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 4

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 36

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter