Les sages-femmes dénoncent l’immobilisme du ministère et appellent à une nouvelle grève

Les sages-femmes dénoncent l’immobilisme du ministère et appellent à une nouvelle grève

30.05.2014
  • 1401457254526131_IMG_130684_HR.jpg

De nombreuses organisations représentatives des sages-femmes dénoncent « l’immobilisme » du ministère de la Santé, alors que se termine la période de concertation ouverte par Marisol Touraine à la suite du fort mouvement de grève de la profession.

« Les négociations "sages-femmes" sont au point mort tant pour les salaires, que pour les décrets de périnatalité et le premier recours », déplore l’Union nationale et syndicale des sages-femmes (UNSSF), qui appelle la profession à une nouvelle grève mardi 3 juin.

L’UNSSF propose aux grandes centrales, syndicats professionnels et aux associations (sages-femmes, usagers, défense des femmes) de se joindre à elle, afin de « construire un front uni », « au vu de l’attitude méprisante du ministère qui n’a pas pris conscience du malaise» de la profession et « s’amuse à surfer sur une division [entre organisations, NDLR] qui à ce stade n’a pu lieu d’être ».

Dédain

En parallèle, l’intersyndicale sages-femmes (branches « santé » CGT, CFDT, FO, SUD et UNSA) et le collectif de défense à l’origine du premier mouvement de grève sont sortis déçus de la dernière réunion de concertation sur l’évaluation des décrets de périnatalité, qui définissent les normes de fonctionnement des maternités en terme de locaux, matériel et personnels depuis 1998.

Les deux organisations jugent que ces textes sont obsolètes au regard de la situation dégradée des conditions de travail des maternités, soumises à un fort mouvement de restructuration depuis 1998.

Selon le collectif, le « ministère n’a aucune intention de modifier les décrets de 1998 ». C’est une nouvelle fois, selon lui, la preuve du « dédain », de l’« immobilisme » et de « l’absence manifeste de volonté de reconnaître pleinement le rôle des sages-femmes dans le système de santé français ».

Même son de cloche du côté de l’intersyndicale qui fait part de son « incompréhension sur le décalage entre la réalité sur le terrain, la mobilisation, et les demandes formulées lors des réunions avec les propositions insuffisantes de la direction générale de l’offre de soins » (DGOS, ministère). L’intersyndicale demande un moratoire sur les fermetures de maternité.

A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
02.06.2014 à 11h32

« Une de mes patientes s'est retrouvée avec plus 40 granules homéopathiques / j prescrits par la SF... Très contrariée, elle m'a demandé si c'était indispensable ! Je l'ai rassurée... »

Répondre
 
01.06.2014 à 13h22

« Monsieur le dentiste vous aimeriez qu'un médecin ou une sage femme fasse le même travail que vous et dans votre dos ??? chacun son métier une sage femme n'a pas à prescrire du fer du f Lire la suite

Répondre
 
01.06.2014 à 08h28

« Elles appellent au dialogue alors qu'il n'y a aucun dialogue avec les médecins mis à part des critiques !!! Elles prescrivent du fer du fluor sans que l'on ne soit au courant..; bref du gra Lire la suite

Répondre
 
01.06.2014 à 11h10

« Si dans le cadre d'un suivi de grossesse qu'elles ont en charge, elles estiment qu'il faut prescrire des compléments c'est leur droit le plus élémentaire... Je ne vois pas où se situe le problème.
C Lire la suite

Répondre
 
31.05.2014 à 07h12

« Elles feraient mieux d'établir un code de déontologie dans lequel il serait stipulé qu'il faut respecter les décisions du médecin ( bac +8 ) et ne pas le critiquer derrière son dos !!! Derni Lire la suite

Répondre
 
31.05.2014 à 09h54

« En effet là c'est du n'importe quoi les sages-femmes n'ont rien à faire dans le cas précis que vous évoquez !
Mais bon de là à généraliser sur les 23'000 en exercice... »

Répondre
 
31.05.2014 à 13h28

« Oui il ne faut pas généraliser mais le problème est récurent.... Une patiente enceinte de quelques mois avait 11 g d'hémoglobine je lui ai conseillé de manger des lentilles ... La sage femme s'est Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les dépassements rétablis à l'hôpital, une « insulte à la démocratie » selon les usagers

depassement

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s'offusque de la récente ordonnance rétablissant officiellement les dépassements... Commenter

Les consultations avancées de médecine générale par les hôpitaux ulcèrent la FMF

fmf

L'organisation par certains hôpitaux de consultations de médecine générale hors les murs de l'établissement, comme à Maubeuge (Nord), fait... Commenter

Gare au risque cardiovasculaire pendant la vague de froid, prévient la Fédération française de cardiologie

froid

Alors que la vague de froid s'étend ce mercredi à la quasi-totalité de la France, les appels à la vigilance se multiplient. La Fédération... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter