Rémunération pharmaceutique : les opposants à l’honoraire de dispensation lancent une pétition

Rémunération pharmaceutique : les opposants à l’honoraire de dispensation lancent une pétition

28.05.2014
  • 1401289159525863_IMG_130634_HR.jpg

Opposés à l’accord conventionnel abaissant la marge officinale et créant un honoraire de dispensation à la boîte, deux syndicats de pharmaciens lancent une pétition et demandent aux officinaux de répondre à cette (double) question : « Acceptez-vous le plan d’économies de 3,5 milliards d’euros sur le médicament ? Acceptez-vous la réforme du 1 euro par boîte ? ».

Initiative unilatérale

Le 21 mai, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a été le seul syndicat d’officinaux à signer avec l’assurance-maladie cet accord, que l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) ont refusé de parapher.

Dans la pétition, les deux formations s’expliquent : « Nos deux syndicats regrettent cette initiative unilatérale, d’autant que beaucoup d’incertitudes et d’imprécisions n’ont pas été levées par cette signature. »

Pour eux, « la FSPF a engagé la profession vers une solution qui n’est en aucune façon adaptée à la problématique économique actuelle et aux enjeux de demain ».

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
30.05.2014 à 16h15

« Cette micro-civilisation s'écroulera dès que l'esprit d'équipe aura suffisamment disparu au profit de ceux qui ne participent pas assez . Quand l'on ne recevra plus assez pour ce que l'on donne en é Lire la suite

Répondre
 
29.05.2014 à 09h17

« Comme la politique actuelle, on travaille dans un flou artistique.
Le but du "jeu" est que le pharmacien survive parce qu'on a besoin de lui.... Mais il ne faut surtout pas qu'il s'enrichisse ....
C Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 6

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter