Stabilisés en 2013, les comptes des hôpitaux sont « à l’équilibre » depuis deux ans, annonce le ministère

Stabilisés en 2013, les comptes des hôpitaux sont « à l’équilibre » depuis deux ans, annonce le ministère

27.05.2014
  • 1401207743525561_IMG_130533_HR.jpg

Les comptes des hôpitaux publics se sont stabilisés en 2013, avec un déficit de 70 millions d’euros, a annoncé mardi Jean Debeaupuis, directeur général de l’offre de soins (DGOS, ministère de la Santé).

Pour l’instant provisoires, les comptes hospitaliers sont « à l’équilibre » depuis 2012, année où le résultat était excédentaire de 27 millions d’euros, affirme la DGOS. Cette situation fait suite à un « redressement » des comptes entre 2008 et 2013, mais ces derniers restent néanmoins dans le rouge. « Les efforts de productivité demandés aux établissements ont porté leurs fruits en 2012 et sont confirmés en 2013 », a salué Jean Debeaupuis.

resultats_2012_hopitaux.png

En parallèle, l’investissement hospitalier « poursuit sa décrue » enclenchée en 2009 pour atteindre cinq milliards d’euros en 2013.

Selon la DGOS, cette baisse s’explique par une progression « modérée » des recettes provenant de l’assurance-maladie (+2,2 %) et, dans le même temps, par une hausse des charges de personnel de 2,8 %.

37 hôpitaux concentrent la moitié du déficit

Enfin, l’endettement des hôpitaux continue à augmenter mais depuis 2012, sur un rythme moins soutenu : l’encours de la dette atteint 29 milliards d’euros fin 2013. C’est trois fois plus qu’il y a dix ans.

La DGOS a précisé que 37 hôpitaux concentraient 50 % du déficit cumulé. Le ministère confirme également la mise en place d’un dispositif d’accompagnement spécifique aux hôpitaux, « opérationnel au second semestre », afin de les aider à sortir des emprunts toxiques, évalués à un milliard d’euros. Le montant de ces aides nationales atteindra 100 millions d’euros. La Fédération hospitalière de France estime les frais de sortie des emprunts toxiques à plus de trois milliards d’euros.

A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
28.05.2014 à 13h36

« J'aimerais qu'on m'explique comment on peut être à l'équilibre tout en étant en déficit avec des dettes qui augmentent. C'est comme la courbe du chômage, peut-être ? "Ça augmente moins que prévu don Lire la suite

Répondre
 
28.05.2014 à 12h08

« Très bel effet de vocabulaire. Et surtout très pédagogique pour les citoyens. Continuez. »

Répondre
 
27.05.2014 à 23h50

« Donc passer de +27M€ à -70M€ c'est stabiliser ?
Les hôpitaux sont sommés de réaliser des économies absurdes qui coutent cher (genre externaliser pour virer des fonctionnaires et payer le triple à un Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 13

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 2

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter