Épidémie d’Ebola : un cas confirmé en Sierra Leone

Épidémie d’Ebola : un cas confirmé en Sierra Leone

27.05.2014
  • 1401203624525479_IMG_130513_HR.jpg

Le bureau de l’OMS pour l’Afrique de l’Ouest annonce la survenue de cas d’infections à virus Ebola au Sierra Leone dont un cas confirmé biologiquement. Quatre décès chez des cas cliniquement évocateurs ont été notifiés dans le village de Koindu à la frontière de la zone d’où l’épidémie est partie, à Guéckédou en Guinée. « Je peux formellement confirmer que l’infection à Ebola est apparue dans certains villages » de la zone de Koindu, a annoncé le directeur de la Prévention et du Contrôle des maladies au ministère de la Santé, le Dr Amara Jambai, à la radio publique SLBC. En attendant les résultats des investigations épidémiologiques, les autorités de Sierra Leone, en collaboration, avec l’OMS ont pris un certain nombre de mesures dont l’envoi sur place de plusieurs experts.

Pas de restriction de voyage

Aucune restriction n’est pour l’heure envisagée concernant les voyages au départ ou à l’arrivée du Sierra Leone.

Selon le dernier bulletin de l’OMS, l’épidémie de fièvre hémorragique virale liée à la souche « Zaïre » se poursuit en Guinée et s’étend à d’autres zones. Depuis la notification des premiers cas, 258 cas cliniquement évocateurs ont été notifiés dont 174 décès. Parmi eux, 146 cas dont 95 décès ont été confirmés. La zone la plus touchée reste Guéckédou (172 cas dont 25 décès). Dans ma capitale Conakry, le bilan est de 50 cas dont 25 décès.

Le virus Ebola a également touché le Liberia voisin. Selon les données actualisées de l’OMS, il y a eu 6 cas d’Ebola confirmés sur un total de 12 cas de fièvre hémorragique dont 11 mortels. La situation semble s’être stabilisée.

L’institut de veille sanitaire (InVS) rappelle que le risque d’importation du virus Ebola par le biais des voyageurs au sein de l’Union européenne ou en France « est très faible mais ne peut être totalement exclu ». Les recommandations pour la France en cas de cas importés sont disponibles sur le site du ministère de la Santé et sur celui du Haut Conseil de la santé publique.

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
28.05.2014 à 08h49

« En tant que pharmacien et hygiéniste, je reste néanmoins étonné : - que l'on ne restreigne pas les voyages à destination des zones concernées;
- que l'on ne mette pas en QUARANTAINE (au moins pendan Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter