ROSP 2013 : la prime des spécialistes déprime la FMF

ROSP 2013 : la prime des spécialistes déprime la FMF

26.05.2014
  • 1401108889525110_IMG_130400_HR.jpg

« Que d’énergie dépensée pour ce maigre résultat ! ». La Fédération des médecins de France Union Spécialiste (FMF US) déplore les montants moyens de la prime reçue par les médecins spécialistes libéraux au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) en 2013.

Selon les chiffres définitifs communiqués par l’assurance-maladie aux syndicats en commission paritaire nationale (CPN), le bonus moyen représente 1 082 euros pour l’ensemble des spécialistes concernés dans leur très grande majorité par le seul volet organisation du cabinet (dont 1 917 euros pour les quelque 4 000 cardiologues libéraux et « un montant similaire » pour les gastro-entérologues, précise la FMF).

La lente extension aux autres spécialités

Ces éléments confirment les chiffres estimés déjà dévoilés mi-avril par l’assurance-maladie pour les spécialistes. La ROSP a apporté un complément de revenu moyen de 4 000 euros à plus de 85 000 médecins libéraux (toutes spécialités confondues) et une prime de 5 774 euros par généraliste.

« Il aurait été plus simple de revaloriser la CS bloquée depuis 2004 », s’agace la FMF US qui dénonce ce gel tarifaire durable de l’acte de base et la non prise en compte de l’évolution du coût de la pratique.

Le syndicat ironise enfin sur le rythme d’extension de la ROSP chez les praticiens spécialistes.

« Avec 22 autres spécialités encore à traiter, et à raison de deux validées par an, dans 11 ans le travail aura fini d’être commencé, relève la FMF US. On parle d’efficience de nos actes, peut-on parler d’efficience des caisses pour la ROSP des médecins spécialistes ? ».

C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
27.05.2014 à 19h47

« Cette usine à gaz sert à dissimuler aux citoyens une revalorisation de rémunération des médecins surtout généralistes. Pourquoi les médecins doivent ils être honteux de revalorisations ? Pourquoi n Lire la suite

Répondre
 
27.05.2014 à 10h01

« Soyez rassurés, dans 10 ans les généralistes libéraux seront en voie d'extinction, au profit de maison de groupes médicaux salariés, et qui coûteront beaucoup plus chers. C'est ainsi en France depui Lire la suite

Répondre
 
29.05.2014 à 09h10

« Quel courage ! Fuyez votre responsabilité dans cette "auto-extinction", car je ne vois pas comment certains médecins libéraux pourraient démontrer que la recherche d'une augmentation à l'envi du C n Lire la suite

Répondre
 
27.05.2014 à 06h09

« Vous avez la réponse en effet. Qu'est-ce qui est le plus coûteux pour l'Assurance-maladie (non pas le plus généreux pour les seuls médecins)? Le paiement à l'acte ou la ROSP et les forfaits d'équipe Lire la suite

Répondre
 
27.05.2014 à 11h29

« 1° les jeunes médecins ne se rendent pas compte des contraintes futures liées aux nouveaux modes de rémunération et au tiers payant généralisé 2° le plupart des médecins ne savaient même pas que l'o Lire la suite

Répondre
 
29.05.2014 à 09h30

« 1° les jeunes médecins font simplement le choix de la moindre contrainte entre le paiement à l'acte libéral et les nouveaux modes de rémunération / salariat plus simple et protecteur
2° Refuser les Lire la suite

Répondre
 
26.05.2014 à 21h50

« L'augmentation du C ou du CS fait la une du 20 h, participe à l'inflation, et impacte sur énormément de "base de calculs".
Le rosp est une augmentation déguisée, inconnue du public ou presque, et n' Lire la suite

Répondre
 
26.05.2014 à 22h57

« Et la retraite n'est elle pas indexée sur le C ? Nous sommes mal barrés
Médecin »

Répondre
 
26.05.2014 à 21h20

« Si tous les confrères avaient refusé ce machin, on aurait fait échec à la bêtise syndicale, et on n'en serait pas là. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 1

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter