L’AFLAR lance une pétition pour défendre le remboursement des traitements contre l’arthrose

L’AFLAR lance une pétition pour défendre le remboursement des traitements contre l’arthrose

23.05.2014
  • 1400857503524748_IMG_130297_HR.jpg

L’Association française de lutte anti-rhumatismale dénonce le déremboursement annoncé des traitements anti-arthrosiques d’action lente et de la visco-supplémentation par acide hyaluronique. La Haute Autorité de santé a en effet conclu à un service médical rendu faible et demandé le remboursement de ces traitements. L’AFLAR assure ne pas contester l’avis de la HAS mais demande au ministre des Affaires sociales et de la Santé de constituer préalablement au déremboursement, « un groupe de travail sur l’impact des reports de prescription ».

Au début de la semaine, l’association a remis au ministère une pétition dans ce sens qui a déjà recueilli en ligne plus de 60 000 signatures. La pétition est également proposée dans les cabinets de rhumatologie et des médecins du sport.

Qualité de vie des patients

Les anti-arthrosiques d’action lente (dits AASAL) et la visco-supplémentation par acide hyaluronique dans l’arthrose du genou, « soulagent les patients avec un très bon profil de tolérance et une efficacité faible à modéré », indique l’association. S’ils étaient déremboursés, « les malades arthrosiques n’auront plus d’autre solution que de se tourner vers des traitements plus chers et plus dangereux » comme le paracétamol et les AINS.

L’AFLAR affirme redouter « un surcoût massif pour l’assurance-maladie » et agite le spectre d’une augmentation des complications et d’une baisse de la qualité de vie des patients. L’AFLAR estime qu’un déremboursement hâtif, « qui ne s’accompagnerait pas de recommandations claires destinées aux prescripteurs et aux patients, fait courir un risque aigu de pharmacovigilance. Il se traduirait par plusieurs milliers de cas graves provoqués par des effets indésirables, voire des décès ».

Hausse des inégalités

Autre argument évoqué : le nombre de poses de prothèses, deux fois moins élevé en France que dans beaucoup d’autres pays économiquement comparables. « Les déremboursements remettraient probablement en cause cette proportion. On rappelle que le coût global de pose d’une prothèse de genou en France, en 2010, est de 11 961 euros », poursuit l’AFLAR. L’augmentation des coûts augmenterait l’inégalité sociale face à l’arthrose qui touche particulièrement les populations les moins favorisées.

« Nous voulons conserver une prise en charge médicale de l’arthrose, qui permet de mieux traiter les patients à moindre coût et sans risque. L’abandonner, c’est reculer de 30 ans la prise en charge de l’arthrose et laisser 10 millions de malades orphelins de traitement et de prise en charge, en ouvrant grand la porte à une médecine à deux vitesses. L’abandonner, c’est sans aucun doute voir exploser les surcoûts liés au transfert de prescriptions et aux nombres de prothèses posées, sans compter les risques majeurs que nous ferons courir aux patients. L’abandonner, c’est détruire le modèle français de prise en charge de l’arthrose », résume le Dr Laurent Grange, président de l’AFLAR.

L’annonce d’un prochain déremboursement des traitements a mobilisé la communauté des rhumatologues. Le Collège français des médecins rhumatologues (CFMR) ou encore le Syndicat national des médecins rhumatologues (SNMR).

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
25.05.2014 à 16h21

« " Nous risquons de revenir 30 ans en arrière "
opposition ferme, comme des millions de Français et les professionnels de santé !
Pétition sur site ( www.stop-arthrose.org/petition) »

Répondre
 
24.05.2014 à 17h16

« Je ne comprends pas pourquoi le remboursement de la visco supplémentation est réservé aux rhumatos, médecins du sport et chirurgiens orthopédiques. Pourquoi exclut-on le généraliste ? Surtout que po Lire la suite

Répondre
 
23.01.2015 à 21h40

« Je ne comprends pas bien votre inquiétude car les règles d'asepsie imposées à tous peuvent être respectées en étant simplement bien équipé. Tout médecin bien formé peut pratiquer ce genre d'acte à d Lire la suite

Répondre
 
25.05.2014 à 09h13

« A domicile !! Bon courage pour votre prochain procès pour arthrite septique. Indéfendable. Pour le geste je ne pas opposé à ce que les généralistes formés le fassent mais par pitié respectez aux moi Lire la suite

Répondre
 
24.05.2014 à 09h06

« Pour la visco les études ont déjà été faites à la demande des organismes en question et clairement démontré son efficacité au moins pour le genou ! Pourquoi la mettre sur le même plan que les anti-a Lire la suite

Répondre
 
24.05.2014 à 08h01

« S'il est prouvé que les anti-arthrosiques de fond n'ont pas d'efficacité, il est normal de les dérembourser. Il restera encore dans la besace des rhumatologues qui s'occupent de tout sauf précisémen Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 23.05.2014 à 18h19

« C'est drôle qu'un organisme "d'experts" annonce que tel produit ou tel conduite n'est pas efficace ou suffisamment efficace pour permettre à l'assurance-maladie de dérembourser encore plus les moyen Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter