Santé : le pape donne des conseils... qu’il avoue ne pas suivre

Santé : le pape donne des conseils... qu’il avoue ne pas suivre

14.05.2014
  • 1400062867522048_IMG_129539_HR.jpg

Il est bon de « finir la journée fatigué, pas d’avoir besoin de prendre des médicaments. Finir avec la fatigue mais avec une bonne fatigue, et non pas avec une fatigue excessive, parce que cela nuit à la santé, et à la longue, ça coûte cher ».

Ainsi a parlé le pape François, 77 ans, en recevant le 12 mai des prêtres et des séminaristes en formation dans la grande salle Paul-VI, au Vatican.

Répondant à un prêtre camerounais qui lui demandait comment concilier les multiples exigences d’une vie de prêtre, Jorge Bergoglio a évoqué en ironisant sur lui-même, l’emploi du temps rigoureux qu’il se fixait entre prières, messe, travail, petite sieste, déjeuner, dîner, pour aussitôt expliquer qu’il n’observait guère ces règles.

« On ne peut pas tout faire. Je me laisse entraîner par des exigences pas très prudentes. J’ai peur que si je ne fais pas telle chose aujourd’hui, je ne la ferai pas demain ! Alors pas de sieste (...) et là il faut être vigilant », a estimé le pape François. « Vous dans les diocèses, il vous arrivera ce qui m’arrive à moi. Le travail, la prière, un peu de temps pour se reposer, sortir de la maison, marcher un peu, tout cela est important... Et vous devez veiller à vous fixer des règles. »

Autant de règles « idéales » que François ne suit pas toujours « parce que je suis un pécheur moi aussi, je ne suis pas toujours discipliné », a-t-il admis.

Le pape ne prend jamais de vraies vacances depuis son élection en mars 2013. Il reçoit et rencontre énormément de monde. Vigoureux, énergique, mais à la santé fragile notamment sur le plan pulmonaire, il se lève avant cinq heures du matin et se couche tôt.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
17.05.2014 à 15h21

« Pas très original. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 2

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... Commenter

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 5

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter