La fibromyalgie est une entrave à la qualité de vie et à l’autonomie pour 1 patient sur 2

La fibromyalgie est une entrave à la qualité de vie et à l’autonomie pour 1 patient sur 2

12.05.2014

À l’occasion de la journée mondiale de la fibromyalgie de ce lundi 12 mai, Fibromyalgie France publie les résultats d’une enquête via un questionnaire en ligne menée de 2011 à 2012. Il s’agissait pour l’association créée en avril 2001 – qui célèbre donc ses 15 ans – d’évaluer la qualité de vie des patients souffrant de fibromyalgie. « En 2011, alors que la connaissance du syndrome s’améliorait, que le diagnostic était plus précoce, que le corps médical parlait des fibromyalgiques avec un scepticisme moins affiché ou affirmé, nous pensions utile de comprendre ce que représentait, dix ans après, "la vie avec une douleur chronique et ses troubles associés" », indique l’association. Plus de 2 000 personnes ont répondu dont 93 % de femmes (1 971) et 7 % d’hommes (156 réponses) âgés de 16 à 80 ans.

Diagnostic précoce

Les résultats confirment que désormais le diagnostic est posé plus rapidement que dans les années 2000 : le temps écoulé entre l’apparition des symptômes et le diagnostic est de moins d’un an pour 25 % des patients, de moins de 2 ans pour 16 % d’entre eux et de moins de 3 ans pour 10 %. L’association se réjouit de ce diagnostic plus précoce mais se demande « si celui-ci n’est pas posé trop hâtivement ». Toutefois, fait-elle remarquer, ce diagnostic « quelle que soit sa réalité permet surtout de mettre en place une prise en charge de la douleur avant que cette dernière ne s’installe trop durablement. Il sera nécessaire que ce premier diagnostic global soit complété par un questionnement sur d’éventuels troubles plus localisés (nouveaux critères de diagnostic) ».

Douleur, fatigue et troubles associés

Concernant la qualité de vie, 47 % et 48 % des répondants évaluent respectivement la perte d’autonomie et de qualité de vie entre 4 et 6 sur une échelle de 1 à 10. La vie sociale (15 % n’en ont pas du tout), la pratique d’une activité physique (43 % n’en ont pas du tout) et les loisirs (44 % n’en ont pas) sont particulièrement touchés.

Environ 29 % les situent entre 7 et 9. Environ 43 % considèrent avoir une douleur entre 4 à 6 et 53 % entre 7 et 9 sur l’échelle EVA (1 à 10). Parmi les symptômes associés, on retrouve la fatigue, les troubles du sommeil, de la mobilité et de l’humeur, de même que l’hypersensibilité environnementale (au bruit, à la lumière, aux aliments, aux changements de température, aux odeurs, aux vibrations...).

Afin d’améliorer leur autonomie et leur qualité de vie, la très grande majorité des fibromyalgiques interrogés disent pouvoir consentir à avoir une fatigue et une douleur résiduelles plus ou moins importantes mais souhaiteraient en revanche, une amélioration nette de leur humeur.

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
13.05.2014 à 14h46

« Je suis très étonnée des commentaires. Je reçois régulièrement, en tant que psychologue, des patients envoyés par leurs médecins pour "troubles (douleurs et symptômes physiques) psychogènes" (i.e., Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 13.05.2014 à 14h25

« Tout à fait d'accord avec les commentaires des confrères. Je n'ai jamais été convaincu de la réalité de la spasmophilie, du syndrome de fatigue chronique, et maintenant de la fibromyalgie. Une pati Lire la suite

Répondre
 
02.11.2014 à 23h58

« Quel honte un tel commentaire alors que certaines personnes fibro se suicident encore parcequ elles ne sont pas comprise par le corps médical. Je suis bien placé pour en parler et sans l' intermédia Lire la suite

Répondre
 
14.05.2014 à 09h27

« 1) la spasmo, la fibro, la fatigue chronique ne sont-ils pas tout simplement un agrégat de symptômes physio à prendre en compte dans un diagnostic différentiel permettant d'identifier la source du p Lire la suite

Répondre
 
13.05.2014 à 13h13

« La FHF prétend que les chirurgiens opèrent des SD du canal carpien qui n'existent pas... elle ferait mieux de s'occuper de la "fibromyalgie" ! »

Répondre
 
13.05.2014 à 00h22

« La fibromyalgie : ancienne spasmophilie--> puis ancien speed syndrômre --> cad un mythe pour algologues morphinophiles, »

Répondre
 
13.05.2014 à 00h22

« Un mythe verbal pour patients psycho-somatiques et ... pseudo- algologues dangereux à la recherche de reconnaissance ! Psychothérapie ras des paquerettes plutôt que morphinothérapie ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 4

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter