Dotation des URPS : les budgets amputés de 3,5 % en 2013, les médecins s’impatientent

Dotation des URPS : les budgets amputés de 3,5 % en 2013, les médecins s’impatientent

06.05.2014

La conférence nationale des Unions régionales de professionnels de santé-Médecins libéraux (URPS-ML) s’était émue à plusieurs reprises en début d’année du retard pris par l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (ACOSS) pour verser les budgets de fonctionnement des URPS.

Aucune réponse claire

Neuf mois après, tout n’est pas réglé. Le Dr Philippe Boutin, président de la conférence nationale des URPS-ML constate que « le compte n’y est pas », avec un différentiel entre le budget théorique et les sommes effectivement versées pour l’exercice 2013 évalué à 3,57 %. Pire, malgré les relances de la conférence nationale, l’ACOSS n’apporte selon elle aucune réponse claire à ses interrogations.

« Certaines URPS-ML commencent à se demander si l’ACOSS n’a pas décidé unilatéralement d’amputer leur dotation », indique Philippe Boutin qui dénonce « le manque de transparence » de l’organisme.

La conférence nationale exige que l’ACOSS reverse sans délai les sommes dues, et demande la mise en place d’une convention de gestion prévoyant notamment les dates d’encaissement des budgets par les URPS, et la gestion des contentieux.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 07.05.2014 à 22h28

« ... Eh oui ! L'argent mène le monde !

Et... qui paie commande !

Mais qui paie qui au fait ? »

Répondre
 
10.05.2014 à 12h55

« L'ACOSS détourne impunément la CURPS que les médecins libéraux versent aux URSSAF et l'ACOSS avance arbitrairement de la trésorerie aux établissements publics de santé, jouant ainsi le rôle de banqu Lire la suite

Répondre
 
07.05.2014 à 10h30

« On peut penser que cette structure sert à résorber un peu de chômage !!!
Au moins une forme d'utilité !
Les indemnités sont elles imposables ? »

Répondre
 
07.05.2014 à 07h17

« C'est également la question que je me pause ... en PACA, on reçoit une jolie revue, dont 50 % sert à faire la promotion des "médecines à exercice particulier". »

Répondre
 
06.05.2014 à 23h20

« Comme les autres : supprimons les URPS, dont le seul but est de subventionner les syndicalistes ! »

Répondre
 
06.05.2014 à 22h03

« Faut bien ''caser'' les anciens syndicalistes quelques parts ... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter