Les études de médecine toujours prisées des bacheliers scientifiques

Les études de médecine toujours prisées des bacheliers scientifiques

02.05.2014
  • 1399035041519612_IMG_128877_HR.jpg

Environ 17 % des lycéens de terminale scientifique souhaitent s’inscrire en première année commune aux études de santé (PACES), qui ouvre la voie à la formation en médecine, pharmacie, odontologie et maïeutique.

Ce résultat est issu de la procédure baptisée admission post-bac, qui collige les souhaits d’orientation des futurs bacheliers, et qui vient d’être publiée, ce vendredi, par le secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur.

La PACES devant l’IUT

La PACES est le troisième vœu d’orientation des terminales S après une inscription à l’université (hors IUT et PACES, qui attire 25 % d’entre eux) et dans une classe préparatoire aux grandes écoles (18 %). La PACES devance l’entrée en IUT et dans une section de techniciens supérieurs (STS).

La PACES attire 9 % de l’ensemble des lycéens inscrits à un baccalauréat général (S, ES et L).

Ces souhaits d’orientation confirment l’intérêt des futurs bacheliers pour les études de médecine. Plus de 58 200 étudiants sont inscrits cette année en PACES.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
04.05.2014 à 11h29

« Un engouement qui en dit long sur l'état de dislocation de notre Monde... Le rêve des générations actuelles, dont je fais encore partie, est au final d'être employé (via la solvabilisation des actes Lire la suite

Répondre
 
03.05.2014 à 07h55

« C'est inquiétant ! Une mise à plat s'impose sauf à l'effondrement des bases de notre système de santé qui repose en grande partie sur la bonne volonté. On est en train de fabriquer des professionnel Lire la suite

Répondre
 
03.05.2014 à 06h34

« Mais ont-ils suffisamment d'humanité que ceux des autres disciplines ? »

Répondre
 
03.05.2014 à 00h00

« Ils s'inscrivent....et quand ils voient la masse de travail, ils s'enfuient »

Répondre
 
02.05.2014 à 23h16

« Effectivement comme c'est le passage obligé pour presque toutes les filières de santé c'est pour cela qu'il y a autant d'inscrits...
D'ailleurs tant que l'on y est on devrait rajouter préparateur en Lire la suite

Répondre
 
03.05.2014 à 16h56

« "Bref du n'importe quoi ce paces"
Tout à fait raison c'est comme "le cochon" tout est "bon" ! Sauf la "graisse" que l'on "dégraisse" »

Répondre
 
03.05.2014 à 14h48

« Profession : Médecin Et"si vis pacem(ces) parabellum". Lesquels sont au courant de ce que nous font ou préparent nos Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter