Le plan d’économies : un coup de rabot peu structurant selon les acteurs du système de soins

Le plan d’économies : un coup de rabot peu structurant selon les acteurs du système de soins

02.05.2014

Le plan de 50 milliards d’euros d’économies à réaliser dans les trois prochaines années – dont 10 milliards sur l’Assurance-maladie – est accueilli avec scepticisme par le monde de la santé. Plusieurs représentants de l’hospitalisation publique et privée, des médecins libéraux et des assureurs ont estimé le traitement inadapté aux problèmes budgétaires qui rongent la santé, lors d’un récent débat*.

« Les mesures présentées ne devraient malheureusement pas nous permettre de rebondir, car elles ne préparent pas le futur », a affirmé l’économiste de la santé Claude Le Pen. Un diagnostic partagé par le Dr Jean-François Rey, président de l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS), opposé à un nouveau « coup de rabot » sur la médecine libérale. « On a déjà donné ! », s’exclame-t-il.

Dans les établissements de santé, on s’étonne de l’ampleur de ce plan d’économies mais aussi de la méthode.

Le président de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP), Jean-Loup Durousset, rappelle que « les entreprises de santé sont des acteurs engagés et responsables ayant le sens de l’intérêt général ». Il en profite pour réclamer « un effort de simplification pour mieux partager les prises en charge ».

Réveil dans la douleur

Son alter ego, président de la Fédération des hôpitaux de France (FHF), Frédéric Valletoux, ne mâche pas ses mots : « C’est un réveil dans la douleur, la direction est bonne, mais l’effort me paraît insuffisant pour redresser un système asphyxié par les dépenses publiques et le poids des normes. »

Certains gisements d’économies semblent surévalués. Frédéric Valletoux considère notamment que certaines estimations de la Cour des comptes sont faites « au doigt mouillé » comme l’objectif de 5 milliards d’euros d’économies possibles en développant la chirurgie ambulatoire (un milliard d’euros est finalement attendu dans le plan d’économies, ndlr).

Les assureurs sont également circonspects. Selon Astrid Panosyan, secrétaire générale de Groupama, « le plan d’économies ne repose que sur une vision à court terme ». D’aucuns redoutent les menaces qui pèsent sur l’emploi, y compris dans la branche industrielle de la santé. « C’est tout de même la seule industrie dont on souhaite la décroissance, conclut Claude Le Pen. Et lorsque l’on a un pied sur l’accélérateur et un autre sur le frein, en général on cale ! »

* Symposium sur la médecine libérale organisé par Décision Santé

Laurence Mauduit
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
02.05.2014 à 21h23

« Et bien çà alors, quel enthousiasme aprés cette invitation à la valls qui nuit gravement la santé... Le rationnement décidé au doigt mouillé = no future ! Une seule urgence, nous habitué rapidement Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter