Course Croisière Edhec J3 : la Team Bastide mise à rude épreuve

Course Croisière Edhec J3 : la Team Bastide mise à rude épreuve

29.04.2014
  • edhec3

Aujourd’hui mardi, c’est le deuxième jour de régate. Le temps est pluvieux mais nous sortons quand même dès 9h sur l’eau, car le départ de la première manche est prévu à 10h30.

Nous nous maintenons à la quatrième place pendant la majorité de la manche mais le vent ayant forci, le bateau est instable et nous rencontrons quelques problèmes. Nous perdons notamment le contrôle d’une de nos voiles, le spinnaker, ce qui nous fait perdre quelques places ; et notre skipper est à moitié assommé lors d’une manœuvre.

Puis à la fin de la manche, nous avons du mal à identifier l’emplacement de la ligne d’arrivée, difficulté partagée par des bateaux concurrents : nous saurons demain si la manche est annulée ou maintenue.

Une deuxième manche à l'arrachée

Nous attendons ensuite trois heures dans une houle d’au moins deux mètres avec un vent très instable qui posait problème aux organisateurs pour adapter le parcours. De nombreux bateaux ont abandonné et sont rentrés au port car certains équipiers avaient un mal de mer trop handicapant.

À 15h, enfin, la deuxième manche de la journée est lancée, et malgré la fatigue qui commence à se faire sentir, nous donnons tout, et sommes récompensés de nouveau par une sixième place. Notre belle Team Bastide Médical rentre épuisée mais contente de sa journée !

En direct de la compétition

Pendant près d'une semaine, à partir du 27 avril, des étudiants de la faculté de médecine de Lyon Est participant à la 46e édition de la course croisière Edhec 2014, racontent la compétition telle qu'ils la vivent à bord de leur voilier Grand Surprise. Cette régate, qui se déroule aux Sables-d’Olonne jusqu'au 3 mai, réunit 40 équipages venus du monde entier. C'est le plus grand évènement de ce type en Europe.
Team Bastide
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
30.04.2014 à 10h58

« Cool les vacances dès le printemps et aux frais de la fac de médecine ou financé par quelques laboratoires, histoire de prendre tout de suite de bonnes habitudes... »

Répondre
 
30.04.2014 à 18h49

« Il y aura toujours des aigris... Ces jeunes se donnent à fond comme ils se donnent à fond dans leurs études ! Bravo ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Bergerac ouvre un centre de santé et tente d'apaiser les médecins libéraux agacés

bergerac

Est-ce la fin de la pénurie médicale à Bergerac ? En 2016, le départ de plusieurs médecins généralistes libéraux a placé les professionnels... 59

Deux épidémiologies distinctes selon la forme compliquée ou nonL'appendicite aiguë compliquée, une entité (et un traitement) à part Abonné

appendicite

L'appendicite aiguë nécrosée ou perforée ne serait pas l'évolution d'une forme non compliquée non opérée. Selon une étude inédite française... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter