La rémunération des 6 000 médecins intérimaires sera plafonnée, annonce Touraine

La rémunération des 6 000 médecins intérimaires sera plafonnée, annonce Touraine

28.04.2014
  • 1398701637518746_IMG_128643_HR.jpg

La ministre des Affaires sociales souhaite limiter le coût « excessif » des médecins employés à titre intérimaire par les hôpitaux. Marisol Touraine souhaite ainsi plafonner leur rémunération. C’est ce qu’elle vient d’annoncer dans une tribune publiée ce lundi 28 avril sur le site Huffington Post.

Après avoir déjà dit, fin 2013, qu’il fallait « apporter de la régulation », la ministre précise une des mesures pour juguler ce phénomène qui représente un surcoût de 500 millions d’euros chaque année et concerne environ 6 000 médecins surpayés. Il s’agira de « lutter contre le coût excessif du recours à des intérimaires qui se comportent parfois comme de véritables mercenaires : nous plafonnerons, par exemple, le niveau de rémunération des médecins contractuels dans le cadre d’un recrutement temporaire », écrit la ministre. Cette mesure contribuera aux 2 milliards d’euros d’économies recherchées à l’hôpital dans le cadre des efforts de limitation des dépenses de santé annoncés par le gouvernement (10 milliards d’économies au total d’ici à 2017 pour la branche maladie).

Des salaires deux à trois fois supérieurs

Plafonner le niveau de rémunération des médecins contractuels à l’hôpital figurait au nombre des 14 recommandations d’un rapport parlementaire présenté fin décembre. Le rapport du député PS Olivier Véran préconisait de réguler le marché et stopper les abus, en renforçant notamment le contrôle du respect de la réglementation. Il suggérait également de faire connaître aux médecins en formation l’exercice hospitalier, d’appuyer les établissements dans le recrutement et d’améliorer l’attractivité de l’exercice médical à l’hôpital.

Face à une pénurie chronique de spécialistes - notamment en anesthésie, gynécologie-obstétrique et pédiatrie -, les directeurs d’hôpitaux sont contraints par une réglementation rigide qui ne leur permet pas d’augmenter la rémunération au-delà d’un certain seuil. Certains y dérogent, d’autres recrutent des médecins sur de courtes durées, au tarif du remplacement, et renouvellent le contrat mois après mois. Un médecin intérimaire touche en moyenne de 600 à 800 euros nets pour une journée de travail et son collègue titulaire 260 euros, selon le rapport.

S. L. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 49 Commentaires
 
30.04.2014 à 18h12

« Profession médical. Peut-on parler aussi de ces députés qui ont voté une loi pour conserver leur salaire en cas de non-réélection sous la présidence de l'Assemblée nationale de Mr DEBRE: de la droit Lire la suite

Répondre
 
30.04.2014 à 13h57

« Bizarre la ministre de la Santé ne parle plus de santé mais d'économie et comme la médecine est une véritable économie et que ces "experts" ne comprennent rien et ne prévoit qu'à court terme (juste Lire la suite

Répondre
 
05.05.2014 à 12h14

« Rappelez vous le film "Soleil vert" des années 70, les "vieux" étaient recyclés en tablettes protéinées que les jeunes consommaient.
Prémonitoire ? »

Répondre
 
29.04.2014 à 19h19

« Quand je pense qu’obstétricien gynécologue ayant passé les épreuves du CSCT en l'an 2000, et n'ayant jamais obtenu l'autorisation de travail, c'est triste, alors que d'autres médecins travaillent sa Lire la suite

Répondre
 
30.04.2014 à 14h38

« Les mercenaires vont revenir remplacer dans le privé où on a du mal à en trouver! Merci Marisol y laisse. »

Répondre
 
29.04.2014 à 09h07

« Je pense qu'il y a beaucoup à dire sur l'emploi des infirmiers en intérim par l’intermédiaire d'agence devant se goinfrer au passage. Cela parait énormément répandu y compris dans le privé, avec les Lire la suite

Répondre
 
29.04.2014 à 08h33

« Fermer les petits hôpitaux ne changera rien. Ce ne sont pas les seuls à manquer de médecins, loin s'en faut. Ce sont toujours les mêmes spécialités en déficit chronique : pourquoi ? 40% de postes de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter