Assurance-maladie, santé : l’esquive de Valls

Assurance-maladie, santé : l’esquive de Valls

08.04.2014
  • 1396972510513640_IMG_127353_HR.jpg

Près d’une heure de discours tout feu tout flamme placé sous le signe de la vérité, de la sincérité et de la justice, dans un hémicycle dissipé... Mais un silence quasi-glacial sur la santé.

Le nouveau Premier ministre, Manuel Valls, n’a pas fait grand cas, lors de son discours de politique générale, de ce que François Hollande avait pourtant érigé en priorité, devant l’éducation et le pouvoir d’achat.

10 milliards d’efforts pour la branche maladie

Après avoir dressé un bilan sombre de la France (« trop de souffrance, pas assez d’espérance »), expliqué les enjeux du pacte de responsabilité et donné des gages aux écologistes, Manuel Valls a confirmé les 50 milliards d’euros d’économies programmés sur la dépense publique sur trois ans. « L’effort sera partagé par tous », a-t-il déclaré.

L’État et les agences « en prendront la plus grande part, 19 milliards d’euros », a-t-il poursuivi. Entre 2015 et 2017, l’assurance-maladie devra, elle, économiser 10 milliards d’euros (pas plus de précisions à ce stade), tout comme les collectivités locales. « Le reste [les autres branches de la Sécu] viendra d’une plus grande justice, d’une mise en cohérence et d’une meilleure lisibilité de notre système de prestations », a-t-il ajouté.

Fin de vie : consensus et continuité

Alors que les attentes de la profession sont grandes au sujet de la stratégie nationale de santé ou de la loi autonomie, Manuel Valls n’a qu’effleuré le sujet, bottant en touche : « la santé, nous y reviendrons ».

Il a en revanche évoqué l’École républicaine, le logement et surtout la réforme territoriale, qui pourrait, elle, impacter le secteur sanitaire. Manuel Valls propose de réduire de moitié le nombre de régions, au 1er janvier 2017, d’installer une nouvelle carte intercommunale l’année suivante ou encore de supprimer à l’horizon 2021 les conseils départementaux.

Le Premier ministre a salué indirectement le génie des « médecins, chercheurs, scientifiques et prix Nobel », qui, avec le cinéma et la musique sont « capables de conquérir le monde ».

Enfin, il a exprimé son espoir qu’un « consensus (soit) trouvé dans le prolongement de la loi Leonetti » au sujet de la fin de vie.

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
14.04.2014 à 21h21

« Valse avec Marisol Touraine que peut-on espérer de mieux !
Et de toute façon nos problèmes sont si complexes qu'ils ne parviendront pas à les résoudre.
Mais gare à nous car nous sommes une fois de p Lire la suite

Répondre
 
14.04.2014 à 15h41

« Damned: j'étais intelligent et travailleur: je suis devenu médecin. Ils sont cons et incompétents, et sont devenus politicards à la petite semaine, et les poches pleines d'argent au black!!
Maudits Lire la suite

Répondre
 
11.04.2014 à 23h48

« Une solution, la déconvention. »

Répondre
 
09.04.2014 à 12h18

« Les médecins ne sont pas les corbeaux de la fable. Nous flatter ne nous fera pas travailler gratuitement. »

Répondre
 
09.04.2014 à 01h22

« Pas de ministère de la Santé et baisse des cotisations sociales sauf TVA sociale qui financera la solidarité !
Ah oui, c'est vrai, les mutuelles obligatoires après avoir rémunéré les actionnaires, l Lire la suite

Répondre
 
09.04.2014 à 20h36

« Il n'y a que ceux qui ne font rien, qui ne se trompent pas de temps en temps. Les charlatans, eux, se trompent tout le temps, ou plutôt... trompent tout le temps.
(P.S. Vioxx prenait 2 x, il me semb Lire la suite

Répondre
 
09.04.2014 à 11h34

« Je suppose que la "vraie" science, c'est le Mediator, le Viox, les statines, le Prozac, les corticoïdes pour les infections, etc. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter