Quel attelage final à la Santé ? Après le pataquès de la nomination officielle, le doute subsiste

Quel attelage final à la Santé ? Après le pataquès de la nomination officielle, le doute subsiste

02.04.2014
  • ministère santé

Stupeur, tremblements et conjectures ! La nomination de Marisol Touraine, officiellement aux seules Affaires sociales puisque l’intitulé « Santé » n’a pas été prononcé dans la liste déclamée à 11H20 par le secrétaire général de l’Élysée, a provoqué pendant plusieurs heures une vague de questions et de réactions (le plus souvent indignées) sur les réseaux sociaux.

La santé ne figurant explicitement nulle part dans ce gouvernement Valls de combat, elle aurait été « oubliée », « reléguée » et même « sacrifiée », s’est enflammée la Toile. Cette situation est d’autant plus cocasse qu’hier le « Quotidien » faisait un poisson d’avril remarqué sur la suppression du ministère de la Santé... Prémonitoire ?

Quoi qu’il en soit, le ministère de la Santé, contacté par de nombreux journalistes, leur a très rapidement assuré que rien ne changeait, que le périmètre de Marisol Touraine restait « inchangé », et qu’elle gardait donc bien la Santé même si cela n’était pas dit explicitement ! « C’est une belle reconnaissance du travail engagé, c’est chouette », a même assuré au « Quotidien » l’entourage immédiat de Marisol Touraine, dans les minutes suivant l’annonce. Avec un message clair : Marisol Touraine était et reste aux manettes, y compris de la santé.

Un secrétaire d’État imposé ?

L’affaire serait donc pliée ? Pas si simple. Si rien ne change dans ses attributions, pourquoi n’avoir pas reconduit Marisol Touraine avec son exact titre antérieur : ministre des Affaires sociales ET de la Santé. Oubli ? On a du mal à le croire tant les mots (et les ego) comptent en la circonstance.

Est-ce plutôt une façon de préparer la nomination d’un secrétaire d’État de très forte envergure chargé de la politique de santé, qui lui serait attribué ou imposé dans quelques jours ? Les candidats ne manquent pas et s’activent en coulisses. « On peut aussi raccrocher un secrétaire d’État à Matignon », glisse un observateur du secteur un peu perfide.

Évoquant « un bilan plutôt maigre sur la santé », « Le Monde.fr » rappelle justement que Marisol Touraine s’était battue en 2012 pour ne pas avoir de ministre délégué à la santé, secteur qu’elle voulait piloter en direct. Rebelote ?

Quoi qu’il en soit, des questions demeurent en attendant la fin du casting gouvernemental mais la bataille pour la Santé n’est peut-être pas totalement terminée.

Cyrille Dupuis
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 15 Commentaires
 
09.04.2014 à 18h45

« On change de bocal , mais on garde les mêmes cornichons ! »

Répondre
 
09.04.2014 à 01h32

« Mais le sondage des forces politique montre une droite classique en slip avec UMP 22 UDI 4 ça fait un français sur 4 ! Ça suffit pas pour gouverner et d ici les européennes avec cette droite arrogan Lire la suite

Répondre
 
03.04.2014 à 13h52

« "C'est la Java bleue, la Java la plus belle, celle qui ensorcelle, les yeux dans tes yeux... ah non !! je me suis trompé, on est ROSE ou BLEU. »

Répondre
 
03.04.2014 à 08h42

« Marisol ne voulait plus rembourser les prothèses du genou ainsi les vieux iraient plus vite au fauteuil et.... »

Répondre
 
02.04.2014 à 22h14

« Le gouvernement de combat va-t-il combattre aussi les dépassements d'honoraires du bon Professeur Touraine ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter