À Tulle, des sages-femmes en grève remettent leurs revendications entre les mains de Hollande

À Tulle, des sages-femmes en grève remettent leurs revendications entre les mains de Hollande

26.03.2014
  • tulle

Une délégation de sages-femmes a rencontré François Hollande dimanche 23 mars pour lui exposer les raisons de leur mouvement de grève qui dure depuis plus de cinq mois.

Interpellé dans son fief de Tulle (Corrèze), juste après avoir voté pour le premier tour des élections municipales, François Hollande a écouté pendant plusieurs minutes des sages-femmes de Clermont-Ferrand, Aurillac, Brive-la-Gaillarde et Tulle, membres du collectif à l’origine de la grève, lui expliquer leurs griefs.

« On attend de vous que vous intercédiez en notre faveur parce que le dialogue est complètement fermé avec la ministre de la Santé », a indiqué la porte-parole de la profession au président de la République, attentif.

Les sages-femmes veulent reprendre les négociations sur leur statut hospitalier, qu’elles souhaitent voir calquer sur celui des praticiens hospitaliers.

Pas dans la bonne case médicale

« Ce n’est pas une minorité de sages-femmes qui sont en grève, mais une majorité qui attend un changement de situation, a précisé au président l’une d’elle. Le statut des sages-femmes hospitalières n’est pas du tout dans la bonne case. On est la seule profession médicale à ne pas avoir de statut médical. »

Le petit groupe a ensuite remis entre les mains de François Hollande un document récapitulatif des revendications de la profession.

« On va revoir ça, a indiqué le chef de l’État, qui semble au fait du dossier. Je sais que depuis longtemps vous êtes en mouvement [...]. C’est bien d’avoir placé vos revendications au niveau du système de santé, pour l’améliorer, non pas uniquement pour vous-même, mais pour les femmes », a-t-il concédé.

Longuement remercié par les sages-femmes, le président a clôt la conversation sur une boutade : « Vous aurez une médiatisation aujourd’hui comme jamais vous ne l’avez eue ».

 


Les sages-femmes rencontrent François Hollande... par sfencolere

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
27.03.2014 à 20h05

« Elles sont prêtes aussi pour les césariennes ... »

Répondre
 
27.03.2014 à 10h26

« La sage femme et une profession de physiologiste de la femme enceinte et non de la femme gynécologique. Les demandes des SF actuelles relève du principe de Peters mais elles sont 25 000, les service Lire la suite

Répondre
 
27.03.2014 à 06h11

« Attention !! elles veulent le beurre et l'argent du beurre !!! J'en ai assez de voir certaines de mes patientes se faire soigner en homéopathie acupuncture par des sages femmes... pour des sciati Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 2

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter