VHC : Médecins du monde appelle à un accès universel aux nouveaux traitements

VHC : Médecins du monde appelle à un accès universel aux nouveaux traitements

19.03.2014
  • 1395245079507745_IMG_125685_HR.jpg

« Nous assistons à une révolution dans le traitement du virus de l’hépatite C avec des molécules puissantes capables de guérir l’infection. Il n’est pas question que ces traitements qui peuvent sauver des millions de vies, ne soit pas universellement mis disponibles à un prix abordable ». Ces mots du Pr Françoise Barré-Sinoussi figurent en exergue d’une étude publiée par Médecins du monde.

Dans cette étude réalisée par Pauline Londeix* et Chloé Forette**, l’association s’inquiète de la stratégie annoncée par les laboratoires qui déclarent favoriser l’accès au plus grand nombre, via l’octroi de licences volontaires ou la pratique de prix différenciés.

Dans les pays à fort revenu

Parmi ces nouveaux traitements dits antiviraux à action directe (ADD), certains ont déjà été mis sur le marché, tel le sofosbuvir des laboratoires Gilead qui a reçu son AMM européenne (EMEA) en novembre 2013 et américaine (FDA) en décembre 2013. Dans les pays à revenu élevé, le traitement est disponible à des prix élevés : 650 euros le comprimé en France soit 54 600 euros par personne pour 12 semaines de traitement (aux États-Unis, les prix sont de 1 000 dollars US soit 720 euros le comprimé soit 80 000 à 90 000 dollars US soit 57 000 à 64 000 euros par personne pour 12 semaines de traitement).

« D’après les calculs effectués sur les données épidémiologiques de l’InVS/ANRS, le coût de l’administration de sofosbuvir à 56 % des 232 196 personnes atteintes de VHC chronique en France que l’on estime avoir besoin d’un traitement rapidement équivaudrait au budget 2014 de l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris ou à 4 fois le montant versé par la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme depuis 2011 », souligne les auteurs.

Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire

Dans les pays à revenu intermédiaire où vivent 72 % des personnes atteintes par le VHC chronique et dans les pays à faible revenu qui abritent 13 % d’entre eux, la situation risque d’être encore plus problématique et de conduire les pays à une « impasse ». Selon MDM, le prix annoncé par le laboratoire Gilead dans les pays à ressources limitées serait de 2 000 dollars (1 400 euros) minimum. Dans un pays comme l’Égypte qui compte 12 millions de personnes infectées par le VHC, cela correspond à 62 fois le budget alloué chaque année au programme national de prise en charge de l’hépatite C.

MDM qui regrette que l’Organisation mondiale de la santé n’ait « pas pris la mesure de la pandémie de VHC » estime qu’il convient de tirer les leçons de la lutte contre le VIH/sida pour laquelle ont été mises en place des stratégies efficaces qui ont permis de réduire les coûts des molécules et ont favorisé un accès universel aux traitements : recours aux flexibilités des accords ADPIC (licences obligatoires) et mise en concurrence des génériques.

*Conseillère technique pour MDM, cofondatrice d’Act up-Basel et conseillère pour l’association pour la coalition internationale pour la préparation aux traitements

** Chargée du plaidoyer réduction des risques, VIH et hépatites virales à MDM

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
20.03.2014 à 11h41

« Ce sont là des sommes qui donnent le tournis pour trois mois de traitement. C'est le jackpot pour le laboratoire GILEAD. »

Répondre
 
20.03.2014 à 00h59

« Comme bientôt il n'y aura plus de feuille pour les ALD,on va en manquer !!!
On fera comme en AMÉRIQUE,on empruntera sur 2 ou 3 "générations pour soigner papi ou mamie"
Ah là là!15 minutes de plaisir Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 20

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter