Collectif de mars : des fumigènes à Paris pour dénoncer « l’enfumage des mutuelles »

Collectif de mars : des fumigènes à Paris pour dénoncer « l’enfumage des mutuelles »

17.03.2014
  • 1395076460506786_IMG_125334_HR.jpg

Ce devait être une opération d’envergure, marquant le lancement d’une « semaine blanche » dans les cabinets, entre arrêt d’activité et grève des télétransmissions.

L’« opération flash » du collectif de mars, sous la houlette de l’Union française pour une médecine libre (UFML), s’est traduite ce lundi par l’allumage de quelques fumigènes sur les marches parisiennes de la Mutualité Française, devant des banderoles clamant : « les mutuelles nous enfument », « santé à terre, soignants solidaires »... Une cinquantaine de professionnels s’étaient déplacés.

En tête des praticiens mécontents, le Dr Jérôme Marty, président de l’UFML, le Dr Jean-Paul Hamon, chef de file de la Fédération des médecins de France (FMF), Nicolas Cabarrou (« les dentistes ne sont pas des pigeons »), le Dr Jean-Alain Cacault, de la chambre syndicale des Hauts-de-Seine, ou encore Patrick Lepreux, au nom des biologistes de BIOPRAT, se sont transmis le mégaphone.

S’ils soutiennent le mouvement protestataire, les représentants des cliniques de la FHP-MCO (qui viennent de négocier avec le gouvernement un protocole de sortie de crise après le boycott des stages infirmiers) et les chirurgiens de l’UCDF n’étaient pas présents in situ.

Étatisation, complaisance, réseaux...

Sans surprise, la Mutualité Française « ministère de la santé bis » a concentré toutes les attaques.

« Les réseaux de soins et le tiers payant généralisé signent la perte de la liberté et de l’indépendance des médecins », a déclaré le Dr Marty.

Les manifestants ont dénoncé la complaisance du gouvernement à l’égard des mutuelles accusées d’opacité. « Les frais de gestion représentent 20 % des contrats et pourtant, voilà 18 mois que les comptes ne sont pas publiés ! » tempête le Dr Hamon. « Le gouvernement a cédé au lobbying d’Étienne Caniard [président de la Mutualité] sur les dépassements d’honoraires ! », poursuit le président de la FMF. Il réclame que le revenu moyen des praticiens libéraux français soit aligné sur celui de leurs confrères européens.

Parmi les médecins venus apporter leur soutien à cette grogne médicale, l’anesthésiste Olivier Canet, de la fédération des médecins libéraux (FML), déplore une discussion de dupes avec la Mutualité qui « s’impose » dans les relations tripartites État, assurance-maladie, syndicats. Dans la même veine, le chirurgien dentiste Nicolas Cabarrou s’est dit témoin des conséquences, néfastes à ses yeux, des réseaux de santé. « Cela aboutit à la désinformation des patients, auxquels les mutuelles déconseillent des dentistes soi-disant trop chers, afin de mieux les inscrire dans leurs structures ».

Biologistes « étranglés »

Le Dr Gérald Kierzek (fer de lance de l’opposition à la réorganisation de l’Hôtel-Dieu) s’est élevé contre des stratégies de « divisions pour mieux régner » : « le gouvernement monte les libéraux contre les hospitaliers, les patients contre les médecins ». Il s’insurge aussi contre la tentative de faire des professionnels de santé « des ouvriers spécialisés » sous la tutelle de l’administration et des financeurs. Enfin, Patrick Lepreux, président de BIOPRAT, a plaidé la cause des biologistes « étranglés » par la réforme de la biologie médicale.

Le collectif de mars ne désarme pas. Il devrait se rendre cette semaine aux meetings des candidates parisiennes Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo pour porter la santé au cœur du débat politique.

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 19 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 22.03.2014 à 17h32

« S'il n'y a que 50 médecins conscients et au courant des tenants et des aboutissants du dispositif alors nous ne pouvons qu'admirer leur détermination et nous pouvons tout autant admirer le savoir fa Lire la suite

Répondre
 
18.03.2014 à 12h03

« J'aimerais que les grincheux qui critiquent l'UFML expliquent en quoi ils sont contents de leur situation, au lieu de chanter faux les anciennes antiennes. Il y a les souples du col, et ceux qui le Lire la suite

Répondre
 
18.03.2014 à 10h01

« Vive l'UFML, dégager ce gouvernement incompétent !
Encore, quoi 3 ans. Pas possible la France se meurt.
La médecine aux médecins. »

Répondre
 
18.03.2014 à 11h35

« Pourquoi organiser encore des élections ? : la médecine aux médecins, l’agriculture aux agriculteurs, l’enseignements aux enseignants, la justice aux avocats, etc...enfin à tous ceux qui sont juges Lire la suite

Répondre
 
18.03.2014 à 09h45

« L'enfumage concerne aussi l'UFML qui se dit représenter beaucoup de professionnels de santé, en chargeant les représentations syndicales qu'elle met au pilori. Sauf qu'avec cinquante personnes à cet Lire la suite

Répondre
 
T Médecin ou Interne 18.03.2014 à 20h55

« En effet, j'ai fait référence à http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/exercice/le-collectif-de-mars-se-mobilise-pour-la-defense-de-la-medecine-liberale#comment-30359
qui annonçait la manif le Lire la suite

Répondre
 
Stéphane L
Stéphane L La rédaction du Quotidien du Médecin 18.03.2014 à 18h16

« Bonjour. L'article a été mis en ligne lundi 17 dans l'après midi, quelques heures après la manifestation qui a eu lieu entre 11h30 et 12h30. Deux journalistes du " Quotidien " étaient sur place et o Lire la suite

Répondre
 
17.03.2014 à 22h15

« Conseillez-vous aux jeunes de s'installer en libéral ???? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter