Contre Pessoa, plusieurs centaines de manifestants ont défilé à Paris

Contre Pessoa, plusieurs centaines de manifestants ont défilé à Paris

14.03.2014
  • 1394819770506505_IMG_125265_HR.jpg

Plusieurs centaines d’étudiants dentistes, orthophonistes et kinésithérapeutes ont manifesté vendredi à Paris pour exiger la fermeture des antennes de Pessoa, aujourd’hui appelés centres libres d’enseignement supérieur international (CLESI), implantées à Toulon et à Béziers.

Les manifestants en blouse blanche ont demandé la fermeture de ces écoles privées qui proposent des formations en odontologie, pharmacie, kinésithérapie, ou orthophonie contournent selon eux le numerus clausus de leur profession en délivrant un diplôme portugais théoriquement valable dans l’Union européenne.

Un arrêté en préparation 

Une délégation, reçue au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, a demandé que les pouvoirs publics fassent fermer les deux instituts privés, ce que la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche (dite loi Fioraso) n’est pas parvenue à obtenir.

Marisol Touraine a déclaré devant les représentants du Centre national des professions de santé (CNPS) qu’elle allait signer très prochainement avec Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur, un arrêté « qui obligera les établissements privés à se mettre en conformité dans un délai de six mois avec la loi de juillet 2013 ou à fermer ». « Nous ferons en sorte que cette obligation soit appliquée et respectée », a ajouté la ministre de la Santé.

La loi Fioraso visait notamment à limiter l’implantation d’établissements privés dispensant des formations de santé, en renforçant les procédures nécessaires à leur ouverture, exigeant notamment un rattachement par convention à un établissement hospitalo-universitaire français.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
15.03.2014 à 14h54

« À l'heure de l'Europe et de la liberté des frontières, il est illusoire de penser que le relèvement du numerus clausus dissuadera des diplômés étrangers de s'installer en France. Peut-être rendrait- Lire la suite

Répondre
 
15.03.2014 à 09h33

« Justement c'est là ou le bas blesse : " passer le cap de la 1ère année à la fac ". La réponse officielle sera : impossible d'élargir le " Numerus Clausus ", qui ne correspond plus aux besoins des t Lire la suite

Répondre
 
06.05.2014 à 00h02

« OUI ARRÊTONS DE LAISSER SUR LE CARREAU NOS JEUNES FRANÇAIS pour employer des médecins étrangers RÉFLÉCHISSONS ENFIN à long terme..... »

Répondre
 
14.03.2014 à 22h05

« Pour lutter efficacement contre le CLESI, il suffit d'élargir le numerus clausus. Si les étudiants ont de grandes chances de passer le cap de la 1° année à la fac, ils n'iront pas payer cher pour le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter