VIH : peut-être une deuxième guérison fonctionnelle chez un nourrisson

VIH : peut-être une deuxième guérison fonctionnelle chez un nourrisson

06.03.2014
  • 1394124354504038_IMG_124572_HR.jpg

Un an après avoir annoncé la guérison fonctionnelle d’un enfant né avec le VIH, Déborah Persiaux de l’université John Hopkins, à Baltimore, a communiqué des données sur un deuxième cas de bébé dont la charge virale a été rendue indétectable grâce à un traitement antirétroviral initié quatre heures après sa naissance. Cette annonce a été faite lors de la conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) à Boston.

Le premier enfant, le « Mississippi Baby », est maintenant âgé de 41 mois et ne présente toujours pas de charge virale détectable. Né à l’hôpital pour enfant de Long Beach’s Miller, à Los Angeles, le deuxième enfant a bénéficié d’une trithérapie initiée quatre heures après sa naissance.

Charge virale indétectable

Environ 32 heures après le début du traitement, la charge virale mesurée dans le plasma était de 217 copies/ml. Une ponction lombaire réalisée six jours après la naissance a ensuite révélé une charge virale de 32 copies/ml. Dans les jours qui ont suivi, la charge virale dans le plasma est devenue indétectable, c’est-à-dire inférieur à 20 copies/ml. Lors de la présentation des résultats, Deborah Persaud a indiqué que rien ne permettait de penser que le bébé hébergeait toujours des virus capables de se répliquer, même si l’on retrouve des fragments d’ADN et d’ARN viral. Il est cependant trop tôt pour affirmer qu’il s’agit bien d’une guérison fonctionnelle, l’enfant étant encore sous trithérapie. Ce sera en revanche le cas s’il est possible d’arrêter le traitement lorsqu’il aura 2 ans.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
09.03.2014 à 14h59

« Quel traitement avait été administré ? »

Répondre
 
09.03.2014 à 12h01

« Sur quels critères fait-on la différence entre le traitement préventif d'un nouveau-né exposé à la naissance, et le traitement d'un nouveau-né infecté à la naissance ?
La charge virale ?
(C'est ça q Lire la suite

Répondre
 
ANNICK C Médecin ou Interne 10.03.2014 à 08h29

« Dès que la charge virale passe le seuil de détection (20 copie/mL) on n'est plus dans la prévention mais dans le traitement en effet. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 1

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 5

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter